Kisangani : la FAO plie bagage

Une vue de la ville de Kisangani. Photo syfia-photos.info

Le gouvernement de la Province Orientale s’inquiète du départ de l’Organisation des Nations unies pour l’Alimentation et l’agriculture (FAO) de cette province. Selon le ministre provincial de l’Agriculture, le bureau de la FAO a décidé de fermer pour des raisons financières et sans en avertir les autorités de la province. Le ministre Jean Clause Esuka, a déclaré mercredi 13 juin, qu’il considérait ce départ comme un manque de collaboration.

Ce dernier s’est surtout dit inquiet du déplacement de certains intrants de cette agence des Nations unies vers d’autres provinces.

« C’est normal que la FAO puisse réduire ses activités quand elle avance des raisons selon lesquelles elle a des difficultés d’ordre financier, mais nous voulons qu’on nous convainque que nous n’avons pas besoin de tous ces matériels en Province orientale, notamment les engins roulants et les intrants agricoles », a-t-il affirmé. Ce qui n’est visiblement pas le cas, selon lui.

Lors d’une réunion avec le ministre de l’Agriculture, le responsable de la FAO a confirmé la fermeture de leurs bureaux pour des raisons d’ordres budgétaires.

Une mission de cette agence séjourne à Kisangani pour évaluer tout le matériel existant en prévision d’une autre affectation.

La fermeture est prévue le 30 juin prochain, a-t-il précisé.

Lire aussi sur radiookapi.net :

Recevez Radio Okapi par email

Donnez votre adresse email dans ce formulaire afin de recevoir tous nos articles dans votre boîte email. Vous recevrez un message de confirmation avec un lien sur lequel il vous faudra cliquer afin que l'envoi d'emails devienne effectif.
Si vous ne voyez pas l'email de confirmation dans votre boîte de réception, allez chercher dans vos spams et marquez le message comme "non spam".  

Votre adresse email :

Service offert par FeedBurner