Assemblée nationale : une seule loi adoptée au cours de la session de mars

Palais du peuple, le parlement à Kinshasa, 2007.

L’Assemblée nationale a clôturée la session ordinaire de mars le vendredi 15 juin à Kinshasa. Son président, Aubin Minaku, a jugé le bilan de cette session positif. Il a indiqué que la session de mars a exercé un contrôle prolifique malgré une seule loi adoptée relative aux principes fondamentaux relatifs à  la libre administration des provinces.

Aubin Minaku a qualifié cette session de «brève» à cause du temps qu’a pris la mise en place des différents organes de l’Assemblée nationale  notamment, de quatorze groupes parlementaires, sept commissions permanentes et du comité de sage.

Le président de la chambre basse du Parlement a invité l’opposition à se doter rapidement d’un porte-parole pour la bonne marche de la jeune démocratie congolaise :

«L’opposition n’a pas su jusqu’à ce jour à se choisir un porte-parole. J’engage l’opposition à s’assumer très rapidement pour finaliser ce processus tant attendu dans la nation congolaise».

Une déclaration jugée incorrecte par le député de l’opposition Nicolas Isofale qui estime que le président de l’Assemblée n’a pas été franc dans ses propos.

« L’opposition attend que les bureaux de l’Assemblée nationale et du Sénat convoquent la réunion pour qu’elle puisse se choisir un porte-parole. Donc, il n’y a pas blocage au niveau de l’opposition», a-t-il déclaré.

De son côté, le député de Majorité présidentielle (NDLR : plate-forme soutenant le président Joseph Kabila), Crispin Ngoy craint que la correspondance de l’opposition ne traîne quelque part.

«Certainement, l’opposition dit avoir écrit. Le président a interpellé donc l’opposition . [ celle-ci ] ne peut pas déclarer que le président a dit faux, peut-être le document ne lui est pas encore parvenu», a-t-il argué.

Rappelons que le gouvernement de la République a déposé le projet du budget pour l’exercice 2012 mercredi 13 juin. Certains analystes politiques envisagent déjà une session extraordinaire pour son examen.

Lire aussi sur radiookapi.net :

Recevez Radio Okapi par email

Donnez votre adresse email dans ce formulaire afin de recevoir tous nos articles dans votre boîte email. Vous recevrez un message de confirmation avec un lien sur lequel il vous faudra cliquer afin que l'envoi d'emails devienne effectif.
Si vous ne voyez pas l'email de confirmation dans votre boîte de réception, allez chercher dans vos spams et marquez le message comme "non spam".  

Votre adresse email :

Service offert par FeedBurner