Mutinerie aux Kivu: le ministre des Affaires étrangères de la RDC en visite à Luanda

Raymond Tshibanda. Radio Okapi/ Ph. John Bompengo

Le ministre congolais des Affaires étrangères, Coopération internationale et Francophonie, Raymond Tshibanda s’est entretenu, vendredi 15 juin à  Luanda, avec le chef de l’Etat angolais Edouardo Dos Santos. Ils ont notamment discuté de la situation sécuritaire dans les deux provinces de Kivu où des combats opposent depuis la fin du mois d’avril des militaires et des mutins jugés proches du général rebelle Bosco Ntaganda ainsi que d’autres réunis au sein du mouvement du 23 mars (M23).

Selon un communiqué du ministère congolais des Affaires étrangères, Raymond Tshibanda a aussi parlé au président angolais de « l’implication de plus en plus avérée de l’un des pays voisins dans la détérioration de cette situation ».

A la fin de son entretien avec Edouardo Dos Santos, qui est aussi président en exercice de la Communauté de développement des Etats de l’Afrique australe (SADC), le ministre congolais a déclaré à la presse :

«Nous avons été mandaté par le Chef de l’Etat Joseph Kabila, pour briefer le président Dos Santos, sur la situation sécuritaire dans le Nord-Kivu, l’une de nos provinces. Comme vous le savez, il y a à peu près deux mois qu’une mutinerie a éclaté dans cette partie de notre pays, nous sommes aujourd’hui préoccupé de constater qu’il y aurait des ramifications régionales impliquant un pays voisin ».

Au cours d’une conférence de presse à Goma, le porte-parole du gouvernement congolais, Lambert Mende a dénoncé des faits «accablants», faisant état de recrutement, préparation et déploiement à partir du Rwanda des «éléments rwandais estimés entre 200 à 300 hommes» qui ont combattu dans les rangs des mutins du M23.

Mais le Rwanda a toujours nié toute implication dans ce qui se passe dans l’Est de la RDC. 

Raymond Tshibanda a affirmé que le président angolais a annoncé le soutien et la solidarité de son pays ainsi que de la  SADC, en tant que communauté régionale. Edouardo Dos santos aurait aussi promis « d’user de ses bons offices, pour que nous puissions revenir rapidement à des relations qui reflètent le bon voisinage et qui consolident la paix et la stabilité dans notre sous-région ».

Le ministre congolais des Affaires étrangères est en tournée sous-régionale depuis le 10 juin.

Il a déjà été reçu :

  • à Kampala par  le président ougandais, Yoweri Museveni,
  • à Dar es Salam  par  le chef de l’Etat tanzanien, Jakaya Kikwete
  • à Bujumbura par le président du Burundi, Pierre Nkurunziza

Selon le communiqué du ministère congolais des Affaires étrangères, l’objectif de cette tournée est de « faire le point  des  relations bilatérales entre Kinshasa et ces différents pays, mais aussi et surtout  à transmettre le message du président congolais, Joseph Kabila  à ses homologues de la sous-région en rapport avec la situation sécuritaire à l’Est de la RDC ainsi que l’implication de plus en plus avérée de l’un des pays voisins dans la détérioration de cette situation ».

Raymond Tshibanda est accompagné de l’ambassadeur itinérant de Joseph Kabila, Séraphin Ngwej, de l’Administrateur général de l’Agence nationale de renseignement (ANR),  Kalev Mutond et du conseiller principal du collège politique et diplomatique du chef de l’Etat congolais, Ngoy Lulu.

Lire aussi sur radiookapi.net:

Recevez Radio Okapi par email

Donnez votre adresse email dans ce formulaire afin de recevoir tous nos articles dans votre boîte email. Vous recevrez un message de confirmation avec un lien sur lequel il vous faudra cliquer afin que l'envoi d'emails devienne effectif.
Si vous ne voyez pas l'email de confirmation dans votre boîte de réception, allez chercher dans vos spams et marquez le message comme "non spam".  

Votre adresse email :

Service offert par FeedBurner