Kasaï Oriental: la police réduit de près de moitié ses effectifs à la Miba

Police congolaise.

Le Commissariat provincial de la police au Kasaï Oriental a annoncé jeudi 21 juin la réduction de près de moitié de ses effectifs à la Minière de Bakwanga (Miba). Au cours d’une causerie morale de la police à Mbujimayi, le commissaire Patience Mushid Yav a expliqué que cette décision résulte de pourparlers entre la police et la Miba. Pour cette entreprise, les policiers affectés à la sécurisation de ses installations étaient en surnombre.

La brigade minière comptera désormais 530 éléments, dont 500 hommes de troupe et 30 officiers de commandement, au lieu des 800 habituels.

Selon le commissaire Mushid Yav, la Miba s’est plaint du désordre qui régnait au sein de ses installations à cause du nombre élevé de policiers, qui devenaient de ce fait difficiles à identifier.

Selon des sources proches de la Miba, certains de ces policiers étaient quasiment confondus aux « suicidaires », ces creuseurs clandestins opérant illicitement dans le polygone de la Miba, rendant difficile les poursuites contre ces clandestins.

Pour permettre au reste de la Brigade d’être plus efficace,  la police demande, notamment, que ces policiers soient rémunérés par la Miba, et qu’ils disposent de moyens logistiques, de véhicules et de matériels de communication.

Lire aussi sur radiookapi.net:

Recevez Radio Okapi par email

Donnez votre adresse email dans ce formulaire afin de recevoir tous nos articles dans votre boîte email. Vous recevrez un message de confirmation avec un lien sur lequel il vous faudra cliquer afin que l'envoi d'emails devienne effectif.
Si vous ne voyez pas l'email de confirmation dans votre boîte de réception, allez chercher dans vos spams et marquez le message comme "non spam".  

Votre adresse email :

Service offert par FeedBurner