Ituri : les FARDC reprennent le contrôle de la réserve à Okapi d’Epulu

Okapi en captivité dans la réserve de faune à Okapi, 2005.

Les Forces armées de la RDC (FARDC) ont repris, lundi 25 juin, le contrôle de la réserve à Okapi d’Epulu, en Ituri, dans la Province Orientale. Cette réserve a été occupée deux jours par des combattants Maï-Maï du chef milicien Morgan, à l’issue d’une attaque qui avait fait douze morts, dont six gardiens de la réserve. Selon le général Jean Claude Kifwa, commandant de la 9e région militaire des FARDC , les rebelles se sont enfuis sans résistance à l’arrivée des militaires.

Ce responsable militaire affirme aussi que les FARDC ont récupérés six armes abandonnées par les hommes de Morgan.

Auparavant, la société civile de l’Ituri avait condamné l’occupation de la réserve de faune à Okapi et exigé, au cours d’un point de presse lundi matin, sa reconquête par l’armée.

Le président de cette structure, Me Jean Bosco Lalo, avait jugé « extrêmement inquiétante » l’attaque de ce « patrimoine mondial» par ces rebelles. Il avait invité le gouvernement congolais à « prendre ses responsabilités et réagir rapidement » pour le protéger.

«On ne peut pas permettre qu’une cité comme Epulu soit assiégée pendant plus de 48 heures, alors que nous sommes dans un pays qui dispose d’une armée », avait-il affirmé.

Pour lui, « tolérer la présence de ces miliciens » à Epulu équivalait à leur « laisser l’occasion de massacrer les Okapis » qui s’y trouvent.

Par ailleurs, Me Jean Bosco Lalo avait rappelé que la station d’Epulu est un passage important entre Bunia, Butembo et Kisangani.

En effet, le passage des camionneurs à Epulu était devenu difficile. Une centaine de véhicules, avec leurs passagers, venant de Bunia, Butembo et Goma (Nord-Kivu) et se rendant à Kisangani, en Province Orientale, étaient encore stationnés lundi 25 juin dans la matinée à Mambasa centre.

Ces conducteurs refusaient de traverser la réserve de faune à Okapi d’Epulu, les combattants Maï-Maï exigeant 250 dollars américains comme frais de péage à chaque véhicule.

Lire aussi sur radiookapi.net :

Recevez Radio Okapi par email

Donnez votre adresse email dans ce formulaire afin de recevoir tous nos articles dans votre boîte email. Vous recevrez un message de confirmation avec un lien sur lequel il vous faudra cliquer afin que l'envoi d'emails devienne effectif.
Si vous ne voyez pas l'email de confirmation dans votre boîte de réception, allez chercher dans vos spams et marquez le message comme "non spam".  

Votre adresse email :

Service offert par FeedBurner

Sondage

Le député Mirindi a retiré sa proposition de loi portant organisation et fonctionnement du Conseil national de suivi de l’Accord (CNSA), estimant qu’il est déjà tard de l’examiner à trois mois de la fin du délai imparti par l’accord de la Saint Sylvestre. Selon vous :

Mots-clés populaires

RDC (150)
Ceni (115)
Elections (80)
Police (50)
FARDC (48)
Monusco (39)
Kasaï (38)
CNSA (37)
Kananga (36)
élection (35)
Kinshasa (33)
Grève (27)
gouverneur (25)
Léopards (25)
Onu (23)
Beni (21)