Lwebo : deux morts et 15 maisons incendiées dans des violences ethniques

Des chefs coutumiers le 24/07/2011 au stade des martyrs à Kinshasa. Radio Okapi/ Photo John Bompengo

Deux personnes sont mortes et 15 maisons ont été incendiées suites aux violences entre deux villages du groupement de Kamba-Ngoma, à 18 km de Lwebo, dans le Kasaï-Occidental. Selon les informations parvenues à Radio Okapi mardi 26 juin, le décès la semaine dernière d’un trafiquant de diamant, à la suite des blessures qui lui ont été infligées par les habitants du village de Mukwadianga, a provoqué de nouvelles violences entre ce village et celui de Mwana-Mbundu dont la victime était originaire.

Selon Innocent Balowe, défenseur judiciaire près le Tribunal de grande instance de Lwebo, le conflit a commencé avec la mort de la sœur de M. Musube, un trafiquant de diamant du village de Mwana-Mbundu, en septembre dernier.

Ce dernier s’est rendu dans sa belle-famille dans le village de Mukwadianga pour réclamer la dépouille de sa sœur.

Copieusement battu par ses beaux-frères, M. Musube a succombé à ses blessures mardi 19 juin dernier, a indiqué la même source. Ses parents sont retournés dans le village de Mukwadianga et ont attaqué la belle-famille de M. Musube.

En représailles, la famille de Mukwadianga, est venue, à son tour, attaquer le village Mwana Mbundu et a tué le chef Mbongo à coups de machettes.

A leur tour, les villageois de Mwana Mbundu sont partis de nouveau au village Mukwadianga où ils ont incendié 15 maisons.

La police est descendue sur les lieux et a arrêté 10 personnes, dont le chef du village de Mukwandianga. Les personnes interpellées ont été conduites à la prison centrale de Luebo.

Le calme est finalement revenu dans les deux villages où des policiers sont encore présents.

Lire aussi sur radiookapi.net :

Recevez Radio Okapi par email

Donnez votre adresse email dans ce formulaire afin de recevoir tous nos articles dans votre boîte email. Vous recevrez un message de confirmation avec un lien sur lequel il vous faudra cliquer afin que l'envoi d'emails devienne effectif.
Si vous ne voyez pas l'email de confirmation dans votre boîte de réception, allez chercher dans vos spams et marquez le message comme "non spam".  

Votre adresse email :

Service offert par FeedBurner