Nord-Kivu: les FARDC lancent un assaut contre les groupes armés à Lubero

Deux militaires de Fardc avec des armes lourdes, lors du défilé du 30 juin 2010 à Kinshasa. Radio Okapi/ Ph. John Bompengo

Les forces armées de la RDC ont lancé mardi 4 juillet une contre-offensive contre les groupes armés coalisés dans la localité de Kasiki, située à plus de 130 km au Sud-ouest du chef-lieu de Lubero, dans la chefferie de Bamate (Nord-Kivu). Cette riposte des FARDC a pour objectif de déloger toute la région de Kasiki, Miriki et Mbwanvinywa de ces combattants, selon un officier de commandement basé à Luofu.

Plusieurs témoignages dans la région annoncent que les forces loyalistes prennent le dessus sur les groupes armés coalisés.

Depuis le mois de mai, les combattants de l’Union des patriotes congolais pour la paix du général La Fontaine ainsi que leurs alliés Maï-Maï et du M23 avaient pris possession de Kasiki après le départ des unités FARDC pour un repositionnement ailleurs, indiquent des sources de la société civile locale.

La coalition de ces combattants avait renforcé ses positions en hommes et en munitions afin de défier l’armée régulière, indique un notable de la place.

Dimanche 1er juillet, des combats ont opposé les FARDC aux groupes armés à Luofu faisant neuf morts dont six militaires. Dans les villages d’Erobe et Misau, les rebelles des Forces démocratiques pour la libération du Rwanda (FDLR) avaient tué vingt personnes et blessé plusieurs autres, jeudi 21 et vendredi 22 juin.

Notons que la société civile du Nord-Kivu a demandé aux FARDC, dans une déclaration à Radio Okapi mardi 3 juillet, de mettre fin aux activismes des groupes armés.

Lire aussi sur radiookapi.net :

Recevez Radio Okapi par email

Donnez votre adresse email dans ce formulaire afin de recevoir tous nos articles dans votre boîte email. Vous recevrez un message de confirmation avec un lien sur lequel il vous faudra cliquer afin que l'envoi d'emails devienne effectif.
Si vous ne voyez pas l'email de confirmation dans votre boîte de réception, allez chercher dans vos spams et marquez le message comme "non spam".  

Votre adresse email :

Service offert par FeedBurner