RDC: Lambert Mende suspend le patron de la Radio télévision nationale congolaise

Lambert Mende Omalanga, ministre de la Communications et médias de la RDC ce 28/07/2011 à Kinshasa, lors d’un point de presse. Radio Okapi/ Ph. John Bompengo

Le ministre des Médias, Lambert Mende, a suspendu de ses fonctions, mercredi 11 juillet, Christophe Kolomoni Jibu le directeur général de la Radio-télévision nationale congolaise (RTNC). Il lui reproche la diffusion sur les antennes de cette chaîne publique de «propos xénophobes» tenus lors d’une matinée politique du Parti du peuple pour la reconstruction et la démocratie (PPRD), le principal parti de la majorité.

 

«J’ai adressé depuis hier tard dans la soirée une demande d’explication au directeur général de la RTNC, Monsieur Kolomoni, assortie d’une suspension conservatoire dont la durée sera déterminée à l’issue de la procédure que j’ai déclenchée hier. La raison unique en est ces propos tout à fait vexatoires et, à la limite, xénophobes qui ont été relayés hier sur les antennes de la Radio-télévision nationale congolaise», a déclaré Lambert Mende à Radio Okapi, ce jeudi 12 juillet matin.

Il s’agit d’un reportage en direct de la Fikin sur le meeting du PPRD. Au cours de cette manifestation, a poursuivi Lambert Mende, «des propos frisant la xénophobie ont été prononcés et ont mis en mal l’unité nationale. [Ces propos] ne sont pas de nature à respecter les prescrits de la loi de 1966 qui réprime les incitations à la haine ethnique et tribale

Le ministre des Médias sanctionne le responsable de la chaîne publique, onze jours après avoir interdit la parution du quotidien “Le Journal” de Kinshasa, «jusqu’à nouvel ordre», pour incitation à la haine raciale et tribale. Il avait accusé ce quotidien d’avoir violé délibérément les règles et la loi relative à la répression du racisme et du tribalisme, dans sa dernière livraison n°836 du 29 juin 2012.

L’article paru en page 2 de cette livraison stigmatisait« une communauté entière pour des fautes présumées commises par certains de ses membres», avait indiqué le ministre Mende dans sa décision.

Lire aussi sur radiookapi.net :

Recevez Radio Okapi par email

Donnez votre adresse email dans ce formulaire afin de recevoir tous nos articles dans votre boîte email. Vous recevrez un message de confirmation avec un lien sur lequel il vous faudra cliquer afin que l'envoi d'emails devienne effectif.
Si vous ne voyez pas l'email de confirmation dans votre boîte de réception, allez chercher dans vos spams et marquez le message comme "non spam".  

Votre adresse email :

Service offert par FeedBurner