Sud-Kivu : les affrontements entre les FARDC et des groupes armés à Uvira font trois morts

Des éléments des FARDC au Nord-Kivu (Archives).

Les Forces armées de la République démocratique du Congo (FARDC) s’affrontent depuis quelques jours contre des groupes résiduels commandés par  le major Baleke Fudjo et leurs coalisés des Forces démocratiques pour la libération du Rwanda (FDLR) et les Forces nationales pour la libération du Burundi (FNL)dans les moyens plateaux et les collines dans le territoire d’Uvira. Des sources militaires du 1005e régiment dans la plaine de la Ruzizi renseignent que ces combats ont fait trois morts, trois personnes capturées et des armes des minutions des assaillants saisis.

Les mêmes sources précisent que les combats entre les FARDC ont mis en débandade les éléments du major Fudjo coalisés avec les FDLR dans le village de Kisanga, sur les collines surplombant surplombant la cité de Kiliba.

Au cours de ces attaques, un commandant Maï Maï de ce groupe a été tué, selon des sources du 1005e régiment, qui joutent que les FARDC ont capturé trois personnes dont un combattant FDLR et son épouse ainsi qu’un élément Maï Maï.

Les FARDC ont ensuite récupéré trois armes Aka 47 des mains des assaillants avant de les repousser vers les hauts plateaux, renchérissent les mêmes sources.

Le chef de la cité de Kiliba a affirmé que la population ne s’est pas déplacée pendant ces combats, mais une femme est morte tuée par une balle perdue pendant qu’elle cultivait dans son champ.

Dans la cité de Kitundu, sur les collines surplombant le quartier Kasenga, dans la cité d’Uvira, des sources militaires du 1005e régiment ajoutent qu’un élément FNL Burundais a été tué. Cet élément opérait dans le groupe du Colonel Baleke.

Les mêmes sources indiquent que des affrontements entre militaires et miliciens se poursuivent dans les hauts plateaux de Marungu et Kageregere.

Lire aussi sur radiookapi.net:

Recevez Radio Okapi par email

Donnez votre adresse email dans ce formulaire afin de recevoir tous nos articles dans votre boîte email. Vous recevrez un message de confirmation avec un lien sur lequel il vous faudra cliquer afin que l'envoi d'emails devienne effectif.
Si vous ne voyez pas l'email de confirmation dans votre boîte de réception, allez chercher dans vos spams et marquez le message comme "non spam".  

Votre adresse email :

Service offert par FeedBurner