Nord-Kivu: les combats ont repris entre les FARDC et le M23 à Rugari

Militaires FARDC avec un lance roquettes, Sud Kivu, 2006.

Des affrontements à l’arme lourde ont repris tôt ce mardi matin entre les Forces armées de la RDC (FARDC) et les rebelles du M23 dans les villages de kakomero et Mwaro, à plus ou moins 2 km de Kibumba (Nord-Kivu).

La société civile locale qui n’avance pas encore de bilan affirme que les rebelles auraient contourné les positions de l’armée régulière, en passant par les localités de Ngugo, Bisoko et Rwaza en groupement de Rugari, à plus de 50 km de Goma, chef-lieu de la province.

Selon la même source, La population du secteur de Rugari qui a fui vers le camp militaire de Rumangabo, est pour l’instant bloquée en route suite aux détonations des bombes entendues entre ces deux localités.

En rouge sur la carte: La cité de Rumangabo où la population tente de trouver refuge

Agrandir le plan

Pour se mettre à l’abri, les habitants ont commencé à prendre la direction de la ville de Goma, affirment des sources sur place.

Aucun responsable militaire, ni administratif de la contrée n’est pour l’instant joignable pour confirmer ces informations.

C’est depuis avril dernier que les FARDC font face à la rébellion du M23 qui crée un climat d’insécurité dans l’Est du pays. Dotée d’une branche politique, cette rébellion cherche à négocier avec le gouvernement de Kinshasa notamment sur l’accord de paix signé avec le Congrès national pour la défense du peuple (CNDP) à Goma, dans la province du Nord-Kivu.

Entre autres revendications, le M23 demande au gouvernement de Kinshasa de fournir des efforts pour l’éradication des forces négatives dans l’Est, notamment les Forces démocratiques pour la libértation du Rwanda (FDLR).

Lire aussi sur radiookapi.net:

Recevez Radio Okapi par email

Donnez votre adresse email dans ce formulaire afin de recevoir tous nos articles dans votre boîte email. Vous recevrez un message de confirmation avec un lien sur lequel il vous faudra cliquer afin que l'envoi d'emails devienne effectif.
Si vous ne voyez pas l'email de confirmation dans votre boîte de réception, allez chercher dans vos spams et marquez le message comme "non spam".  

Votre adresse email :

Service offert par FeedBurner