Butembo : 3 militaires et 2 policiers condamnés à des peines de prison pour viol

Police congolaise.

Le tribunal militaire de Beni a rendu, jeudi 2 août, six arrêts sur les vingt-deux plaintes jugées en chambre foraine dans la ville de Butembo (Nord-Kivu). Ces plaintes concernaient des militaires et des policiers accusés notamment de viol, meurtre, association de malfaiteurs, détention illégale d’armes de guerre, vol à main armée, abandon de poste et violation des consignes. Cinq accusés parmi lesquels trois militaires et deux policiers écopent des peines allant de 8 à 20 ans de servitude pénale principale pour viol. Un autre est acquitté, faute de preuves.

En plus des peines de prison, les cinq accusés sont condamnés à payer chacun 2 500 dollars américains pour dommages et intérêts ainsi que des frais d’instance.

Les responsables de la société civile locale se félicitent que l’instruction de ces dossiers se soit déroulée dans la transparence et le respect des droits des toutes les parties qui étaient toutes assistées par des avocats.

Ils réclament cependant l’organisation de plus de procès en chambre foraine pour désengorger la prison centrale de Butembo.

Pour sa part, le président du tribunal militaire de Beni, capitaineThierry Ngoyi Kalemba affirme que la tenue régulière des audiences foraines à Butembo permet aux victimes de se sentir soutenues par la justice.

Selon lui, les audiences foraines permettent aussi de renforcer la discipline au sein de l’armée. Des militaires sont régulièrement accusés d’exactions contre la population civile dans cette ville.

L’association des barreaux américains et le Programme des Nations unies pour le développement (PNUD) financent l’organisation des audiences foraines du tribunal militaire de Beni. Lors de ces audiences, les juges se déplacent pour aller rendre justice en dehors du tribunal.

Lire aussi sur radiookapi.net:

Recevez Radio Okapi par email

Donnez votre adresse email dans ce formulaire afin de recevoir tous nos articles dans votre boîte email. Vous recevrez un message de confirmation avec un lien sur lequel il vous faudra cliquer afin que l'envoi d'emails devienne effectif.
Si vous ne voyez pas l'email de confirmation dans votre boîte de réception, allez chercher dans vos spams et marquez le message comme "non spam".  

Votre adresse email :

Service offert par FeedBurner