Nord-Kivu: des Maï-Maï tuent 2 militaires à Kasindi

Un milicien dans l’Est de la RDC.

Des miliciens Maï-Maï d’un groupe non identifié ont tué deux militaire ce vendredi 3 août au cours d’une attaque d’un camps des Forces armées de la RDC (FARDC), dans la localité de Kasindi (Nord-Kivu), frontalière de l’Ouganda.

Des sources locales indiquent que  l’arme d’un policier de garde, à la Caisse d’épargne du Congo (Cadeco) a été ravie par des assaillants.

Le commandant 1er secteur Forces armées de la RDC (FARDC) à Beni, colonel Eric Rurihombere reconnaît cette attaque et parle d’un militaire blessé.

Cet officier militaire affirme par ailleurs que le calme est revenu à Kasindi où la population vaque librement à ses occupations, des maisons de commerce ont ouvert leurs portes malgré la fermeture du bureau administratif de la localité.

Après leur coup, ces assaillants se sont retirés vers les collines  dénommées Kalemie à 6 km au Nord-Est de la localité de Kasindi.

Apeurées, certaines familles auraient fui en Ouganda voisin.

Lire aussi sur radiookapi.net:

Recevez Radio Okapi par email

Donnez votre adresse email dans ce formulaire afin de recevoir tous nos articles dans votre boîte email. Vous recevrez un message de confirmation avec un lien sur lequel il vous faudra cliquer afin que l'envoi d'emails devienne effectif.
Si vous ne voyez pas l'email de confirmation dans votre boîte de réception, allez chercher dans vos spams et marquez le message comme "non spam".  

Votre adresse email :

Service offert par FeedBurner