RDC : la Ceni annonce les élections des gouverneurs et vice-gouverneurs dans trois provinces

Jacques Djoli. Radio Okapi/ Ph. John Bompengo

La Commission électorale nationale indépendante (Ceni) annonce l’organisation dans les prochains jours des élections des gouverneurs dans les provinces Orientale, du Bas-Congo et du Kasaï-Occidental, sans donner des dates précises. Le vice-président de cette institution, Jacques Djoli, qui a fait cette annonce dimanche 5 août à Radio Okapi dit attendre la saisine de la présidence de la République pour la tenue du scrutin.

« Les décideurs actuels doivent savoir qu’il y aura des élections en Province orientale, au Bas-Congo et peut-être dans le Kasaï-Occidental. Il n’y a pas de vide et des intérimaires permanents », a déclaré Jacques Djoli.

La station provinciale de la Radio télévision nationale congolaise (RTNC/Kisangani) avait suspendu de leurs fonctions deux journalistes pour avoir diffusé, fin juillet, le calendrier de l’élection du gouverneur et du vice-gouverneur de la Province Orientale.

Réagissant à cette sanction des journalistes, Jacques Djoli, reconnait que les journalistes se seraient servis d’un brouillon technique, qui constitue, selon lui, une information traitée au niveau interne de la Ceni.

Le vice-gouverneur de la Province Orientale assure l’intérim de son titulaire. Élu député national, le gouverneur Médard Autsai avait choisi, depuis le 6 mars, de siéger à l’Assemblée nationale. Une fonction incompatible à celle du gouverneur de province.

Un groupe de députés provinciaux représentant les quatre districts de la Province Orientale avaient exigé, en mai dernier, à la Ceni d’organiser l’élection du nouveau gouverneur de province avant le samedi 30 juin, en remplacement de l’actuel qui assure l’intérim.

La même situation est observée dans le Bas-Congo. Après son élection comme député national, l’ancien gouverneur Simon Mbatshi Mbatsha a démissionné de ses fonctions, préférant siéger à l’Assemblée nationale. L’intérim est jusqu’à ce jour assuré par son vice, Déo Nkusu.

Au Kasaï-Occidental, le gouverneur Hubert Kabasubabu a été déchu par les députés provinciaux qui l’accusaient de gestion opaque des finances de la Direction des recettes de la province.

Conformément à la loi électorale, la Ceni devrait organiser les élections dans ces provinces trente jours après l’indisponibilité constatée des gouverneurs. L’ article 160 de cette loi stipule:

«En cas de décès, démission, d’empêchement définitif, de mise en accusation ou de révocation du gouverneur de province, le gouvernement provincial est réputé démissionnaire. Le gouvernement provincial sous la direction du vice-gouverneur expédie les affaires courantes. Un nouveau scrutin est organisé dans les 30 jours par la Ceni».

Lire aussi sur radiookapi.net:

 

Recevez Radio Okapi par email

Donnez votre adresse email dans ce formulaire afin de recevoir tous nos articles dans votre boîte email. Vous recevrez un message de confirmation avec un lien sur lequel il vous faudra cliquer afin que l'envoi d'emails devienne effectif.
Si vous ne voyez pas l'email de confirmation dans votre boîte de réception, allez chercher dans vos spams et marquez le message comme "non spam".  

Votre adresse email :

Service offert par FeedBurner