Kalemie: les pygmées plaident pour la scolarisation de tous leurs enfants

Une famille de pygmées dans un centre des Refugiés de Dongo(RDC) à Betou(RCA) le 18/11/2009. Ph. Don John Bompengo

Tous les enfants pygmées de Kalémie, au Katanga, ne sont pas scolarisés. A l’occasion de la journée des peuples autochtones célébrée ce jeudi 9 août, l’Association pour le développement des peuples pygmées du Tanganyika (Adepit) a déploré cette situation et plaidé pour une intervention des autorités.

«Parmi nos enfants, seulement 2% vont à l’école, mais tous n’arrivent pas à terminer l’année scolaire. Que l’Etat vienne à notre secours ! », a déclaré Basile Nkulu, le président de l’Adepit, une association entièrement dirigée par les pygmées eux-mêmes.

L’Adepit a entrepris, avec d’autres organisations partenaires, de localiser tous les pygmées sur l’ensemble du district du Tanganyika afin d’identifier les enfants qui ne vont pas à l’école. Le coordonnateur de la Voix des minorités indigènes, Georges Mbuyu, explique:

«On est en train de faire la cartographie. Il y a une descente de nos amis à Manono, une autre à Kabalo et à Kongolo. Nous attendons, nous aussi pour partir, parce qu’on a eu peu de matériel, deux GPS seulement. Sinon, nous pouvions nous tous déjà être sur le terrain.»

Pendant tout ce mois d’août, les pygmées de Kalemie comptent organiser plusieurs manifestations culturelles dans leur fief de Lukwangulo, pour célébrer la journée des peuples autochtones.

Lire la suite sur radiookapi.net:

Recevez Radio Okapi par email

Donnez votre adresse email dans ce formulaire afin de recevoir tous nos articles dans votre boîte email. Vous recevrez un message de confirmation avec un lien sur lequel il vous faudra cliquer afin que l'envoi d'emails devienne effectif.
Si vous ne voyez pas l'email de confirmation dans votre boîte de réception, allez chercher dans vos spams et marquez le message comme "non spam".  

Votre adresse email :

Service offert par FeedBurner