Nord-Kivu : le gouvernement provincial édicte des mesures préventives contre la fièvre d’Ebola

Vue de la ville de Goma.al

La population du Nord-Kivu est appelée à observer des mesures strictes pour éviter toute contamination de la fièvre hémorragique d’Ebola signalée en Ouganda. Le ministre provincial de la Santé,  Mutete Mundenga a interdit à la population de consommer la viande des primates. Il leur a aussi demandé d’éviter  tout déplacement vers  ce pays voisin à la RDC, sans raison valable. Le ministre provincial de la santé a édicté ces mesures à l’issue du conseil provincial des ministres tenu le samedi 11 aout à Goma.

Le ministre de la  santé  a indiqué que cette épidemie qui sévit en Ouganda, est à la porte de la province du Nord-Kivu. Mutete Mundenga  a insisté pour que tout cas de fièvre accompagné d’hémorragie qui apparrait dans les villages soit signalé au centre de santé. Il a rendu public plusieurs mesures de prévention :

«Il faut éviter de toucher le sang, les liquides ou tout autre  secrétion de maladies soupconnés d’être atteint par la fièvre Ebola. Il faut aussi éviter de toucher ou de laver un malade qui serait porteur de la maladie. Il faut aussi éviter de toucher ou de laver les corps des personnes qui serait décédée de l’Ebola».

Le gouvernement provincial a demandé à la population du Nord-Kivu d’ éviter de manger de la viande de chimpanze, de gorille ou d’autres singes ainsi que toute visite non-en Ouganda.

Ce week-end, le directeur-adjoint du ministre de la santé ougandais avait déclaré que la fièvre hémorragique était sous controle. Pourtant, la presse étrangère évoquait deux nouveaux cas d’Ebola au meme moment.  L’épidémie de la fièvre hémorragique d’Ebola sévit en Ouganda, dans le district de Kibale où soixante cas dont seize décès sont déjà enregistrés depuis quelques semaines.

Déjà dans le district d’Aru en Province Orientale, les autorités congolaises ont commencé à s’activer depuis quelques jours pour que cette maladie ne traverse pas la frontière, étant donné que le district de Kibari dans lequel sévit l’épidémie est proche d’Aru.

Depuis la fin du mois de juillet, l’Ouganda est aux prises avec une nouvelle épidémie de fièvre hémorragique Ebola depuis le mois de juillet. Un décès avait été enregistré à l’hôpital de Mulago à Kampala. Le président Museveni avait d’ailleurs  fait diffuser le 30 juillet 2012 un message audio appellant ses compatriotes à la vigilance.

Lire aussi sur radiookapi.net:

Recevez Radio Okapi par email

Donnez votre adresse email dans ce formulaire afin de recevoir tous nos articles dans votre boîte email. Vous recevrez un message de confirmation avec un lien sur lequel il vous faudra cliquer afin que l'envoi d'emails devienne effectif.
Si vous ne voyez pas l'email de confirmation dans votre boîte de réception, allez chercher dans vos spams et marquez le message comme "non spam".  

Votre adresse email :

Service offert par FeedBurner