Nord-Kivu : la police se déploie pour sécuriser les camps de déplacés

Des familles autours des vivres distribués par le Programme Alimentaire Mondial(PAM) ce 1/01/2003 dans le Camp des déplacés à Geti en RDC, lors de la visite de Jan Egland, Secrétaire générale des Nations Unies en charge des affaires Humanitaire. Radio Okapi/ Ph. John Bompengo

Le gouvernement provincial du Nord Kivu a déployé mercredi 15 août des éléments de police pour sécuriser les camps de déplacés autour de la ville de Goma. Le coordonnateur de la protection civile au Nord Kivu, Joseph Makundi, l’a annoncé au cours d’une réunion mixte du gouvernement provincial et des humanitaires, au bureau de la coordination des affaires humanitaires (Ocha) du Nord Kivu. Selon lui, cette opération concerne dans un premier temps les camps Kanyaruchinya et Mugunga III.

Selon le coordonnateur de la protection civile au Nord Kivu, ces policiers pris en charge par le gouvernement se déploient nuits et jours pour sécuriser ces déplacés.

« Au niveau de Kanyaruchinya, nous avons déployé cinquante-cinq policiers. Et au niveau de Mugunga III, nous avons ajouté dix policiers aux dix autres qui étaient là. La sécurité au niveau des camps est assurée, sauf des cas isolés qui peuvent se manifester », a-t-il expliqué.

Il y a deux semaines, environ deux cents ménages de déplacés, fuyant l’insécurité dans le camp Kanyaruchinya, s’étaient rendus au camp Mugunga III, pensant aussi y trouver une aide humanitaire constante.

Auparavant, ils avaient fui les combats entre les militaires congolais et les rebelles du Mouvement du 23 mars (M23) dans le territoire de Rutshuru.

Lire aussi sur radiookapi.net :

Nord-Kivu : 200 ménages de déplacés quittent le camp de Kanyaruchinya

La situation humanitaire est préoccupante dans l’Est de la RDC

Katanga : les enfants déplacés du camp de Mulange-Rail manquent d’eau et de médicaments

Nord-Kivu : la situation humanitaire des déplacés est préoccupante, selon le CICR

Recevez Radio Okapi par email

Donnez votre adresse email dans ce formulaire afin de recevoir tous nos articles dans votre boîte email. Vous recevrez un message de confirmation avec un lien sur lequel il vous faudra cliquer afin que l'envoi d'emails devienne effectif.
Si vous ne voyez pas l'email de confirmation dans votre boîte de réception, allez chercher dans vos spams et marquez le message comme "non spam".  

Votre adresse email :

Service offert par FeedBurner