Force neutre: le Rwanda, le Burundi, l’Ouganda et la RDC exclus

Kagame et Kabila à Goma en RDCongo.

Le Rwanda, le Burundi, l’Ouganda et la RDC ne feront pas partie de la force internationale neutre à déployer le long de la frontière entre la RDC et le Rwanda pour traquer les rebelles du M23, des FDRL et d’autres groupes armés. Cette décision émane du comité des ministres de la Défense des pays membres de la Conférence internationale de la région des grands lacs (CIRGL), réunis jeudi 16 août à Goma (Nord-Kivu). Ce comité avait été institué par les chefs d’Etat des Grands, au cours de leur dernier sommet à Kampala, pour étudier les modalités de la constiution de la force neutre.

Les besoins opérationnels, administratifs et logistiques de la force neutre seront déterminés prochainement par l’équipe militaire de l’évaluation. Les ministres des Défense ont en revanche déterminé la taille et les principales zones de déploiement de la force neutre.

«Nous avons envisagé que quatre mille hommes suffiraient. Il y aura une commission qui déterminera la structure de cette force qui se déploiera dans les quatre zones à savoir: Beni, Ruwenzori, Walikale et Masisi», a révélé le ministre congolais de la Défense, Alexandre Luba Ntambo.

Les ministres de la Défense de la CIRGL ont également recommandé aux rebelles du M23 de cesser toute activité militaire et de retourner dans leur position initiale à Runyonyi dans le territoire de Rutshuru (Nord-Kivu).

La commission des ministres de la Défense de la région des Grands lacs va remettre son rapport au président en exercice de la CIRGL, le chef d’Etat ougandais Yoweri Kaguta Museveni, au plus tard le 22 août prochain.

Des sources recoupées renseignent que cette force internationale neutre sera dotée du mandat de l’Union africaine et des Nations unies.

La réunion de Goma avait pour objectif d’arrêter des actions urgentes et concrètes pour que les combats cessent dans la partie Est de la RDC.

Le secrétaire exécutif de la Conférence internationale pour la région des Grands Lacs (CIRGL), Ntumba Lwaba, avait précisé mercredi 15 août que les contingents de la force internationale neutre à déployer le long de la frontière entre la RDC et le Rwanda pour lutter contre les groupes armés seront essentiellement originaires de la région des Grands Lacs et de toute la région africaine.

Lire aussi sur radiookapi.net:

Recevez Radio Okapi par email

Donnez votre adresse email dans ce formulaire afin de recevoir tous nos articles dans votre boîte email. Vous recevrez un message de confirmation avec un lien sur lequel il vous faudra cliquer afin que l'envoi d'emails devienne effectif.
Si vous ne voyez pas l'email de confirmation dans votre boîte de réception, allez chercher dans vos spams et marquez le message comme "non spam".  

Votre adresse email :

Service offert par FeedBurner