Nord-Kivu : 4 déplacés meurent de choléra à Walikale

Des déplacés du camp de Mugunga au Nord-Kivu, 24/02/2011.

Quatre déplacés sont morts de choléra le mercredi 15 août dans quatre localités du territoire de Walikale au Nord-Kivu. Selon le médecin chef de zone de santé de Walikale qui livre cette information, une centaine de déplacés seraient atteints par cette maladie dans ce territoire où, depuis plusieurs mois, on signale des mouvements de populations fuyant régulièrement les combats entre rebelles rwandais des Forces démocratiques de libération du Rwanda (FDLR) et miliciens Maï-Maï Raïa Mutomboki.

Le médecin chef de zone de santé de Walikale affirme que ces déplacés ont trouvé la mort dans les familles d’accueil dans les localités de Busurundi, Katambira, Nyamimba et Tshanionbo.

Pour le chef de groupement d’Ufamandu I, l’épidémie de choléra sévit  dans ce secteur depuis le mois de juillet avec l’arrivée massive des déplacés, fuyant des combats entre des Maï-Maï  Raïa Mutomboki et des rebelles rwandais des FDLR.

Ces déplacés se plaignent de n’avoir reçu aucune assistance humanitaire depuis plusieurs semaines et demandent au gouvernement congolais et aux agences humanitaires de leur venir en aide.

En visite au Nord-Kivu au début du mois d’août, la secrétaire générale adjointe des Nations unies en charge des questions humanitaires, Valérie Amos, a déclaré que plus de cent mille personnes déplacées ont besoin d’une assistance immédiate dans cette province en proie à des combats entre groupes armés.

Le Fonds des Nations unies pour l’enfance (Unicef) a lancé un appel de fonds le 7 août dernier. L’agence onusienne a besoin 133 millions de dollars américains pour apporter une assistance humanitaire aux populations vulnérables en RDC notamment aux femmes et enfants victimes de la guerre dans les deux provinces de Kivu.

Lire aussi sur radiookapi.net:

Recevez Radio Okapi par email

Donnez votre adresse email dans ce formulaire afin de recevoir tous nos articles dans votre boîte email. Vous recevrez un message de confirmation avec un lien sur lequel il vous faudra cliquer afin que l'envoi d'emails devienne effectif.
Si vous ne voyez pas l'email de confirmation dans votre boîte de réception, allez chercher dans vos spams et marquez le message comme "non spam".  

Votre adresse email :

Service offert par FeedBurner