Equateur : la société civile obtient un droit de regard sur la gestion des médicaments de l’hôpital général d’Ikela

Médicaments sur le marché. Radio Okapi/ Ph. John Bompengo

La société civile d’Ikela, dans la province de l’Equateur, a obtenu un droit de regard sur la gestion des médicaments de l’Hôpital Général de Référence (HGR) de ce territoire. Selon Mathieu Iyongo, président de cette structure, cette disposition a été prise en accord avec l’autorité territoriale, afin de contrôler la gestion des médicaments utilisés abusivement par le personnel soignant.

Selon la société civile, les médicaments envoyés par l’Unité de coordination des projets d’appui à la réhabilitation du secteur de la santé, le seul partenaire qui appuie cette zone de santé, disparaissent quelques jours seulement après leur arrivée.

Les malades qui vont se faire soigner dans cet hôpital manquent de médicaments parce qu’aucune pharmacie n’existe dans ce milieu.

Après cette constatation, les autorités du territoire d’Ikela ont convenu que la société civile gérera l’une des deux clés du dépôt pharmaceutique de l’Hôpital d’Ikela. L’autre clé sera gérée par la direction de l’hôpital.

Mathieu Iyongo, le président de la Société Civile d’Ikela, accuse les médecins et les infirmiers de détourner ces médicaments.

« Quand les malades se présentent, on dit qu’il n’y a pas de médicaments. Quelques minutes après, c’est un infirmier qui s’amène pour dire, moi j’ai un peu de médicaments ici pour les vendre aux malades», rapporte-t-il.

Les autorités sanitaires de la région n’ont pas encore réagi à cette situation.

Lire aussi sur radiookapi.net :

Kabongo: le paludisme sévit sur fond de pénurie des médicaments

Pénurie des médicaments dans les aires de santé appuyées par Care International au Sud Kivu

Bunia: détournement des fonds destinés à l’achat des médicaments

Walikale : SOS, l’hôpital général de référence dépourvu de médicaments

Recevez Radio Okapi par email

Donnez votre adresse email dans ce formulaire afin de recevoir tous nos articles dans votre boîte email. Vous recevrez un message de confirmation avec un lien sur lequel il vous faudra cliquer afin que l'envoi d'emails devienne effectif.
Si vous ne voyez pas l'email de confirmation dans votre boîte de réception, allez chercher dans vos spams et marquez le message comme "non spam".  

Votre adresse email :

Service offert par FeedBurner

Sondage

Mots-clés populaires