Province Orientale : les FARDC délogent un groupe Maï-Maï du centre de négoce de Biakatu

Patrouille des FARDC. Radio Okapi/ Ph. John Bompengo

Les Forces armées de la RDC (FARDC) ont délogé les Maï-Maï du groupe Safisha Mabaya (« nettoyer le mal ») de Biakatu (Province Orientale) ce samedi 1er septembre dans l’après-midi. Ces miliciens avaient occupé ce centre de négoce, situé dans le territoire de Mambasa, tôt dans la matinée après plusieurs heures de combat contre des militaires et des policiers. Au cours de l’attaque de ce centre, sept personnes ont été tuées et quatre autres grièvement blessées. Des sources locales indiquent que le 801e régiment de l’armée congolaise basé à Beni a été dépêché pour renforcer le dispositif sécuritaire à Biakatu.

Des sources de l’administration locale et la société civile rapportent que les assaillants ont lancé leur offensive à trois heures locales du matin.

Ces miliciens auraient d’abord attaqué un camp militaire puis le commissariat de la police avant de prendre complètement le contrôle de Biakatu trois heures plus tard.

Des responsables de la société civile locale signalent que ces miliciens étaient munis des armes de guerres et des flèches.

Des sources militaires indiquent que la contre-offensive lancée par les FARDC dans l’après-midi a duré près de quarante-cinq minutes.

Parmi les personnes tuées figure notamment trois policiers, deux civils et un militaire. Les personnes blessées ont été admises à un centre hospitalier de la place.

Le président de la société civile de Mambasa condamne cette attaque armée et demande au gouvernement congolais « de prendre des dispositions sécuritaires conséquentes pour une paix  durable » dans ce territoire de la Province Orientale.

De son côté, l’administrateur du territoire assure que des dispositions sont prises pour protéger la population de Biakatu.

Le lundi 27 août dernier, les chefs coutumiers, les députés ainsi que la société civile ont exprimé leur ras-le-bol au ministre de l’Intérieur, Richard Muyej, devant la situation sécuritaire précaire qui prévaut en Ituri et, en particulier, à Mambasa où plusieurs attaques des rebelles Simba de Morgan sont enregistrées.

Le ministre a fait état de certaines dispositions qui sont déjà prises pour sécuriser cette partie du pays, sans autres précisions.

Lire aussi sur radiookapi.net:

Recevez Radio Okapi par email

Donnez votre adresse email dans ce formulaire afin de recevoir tous nos articles dans votre boîte email. Vous recevrez un message de confirmation avec un lien sur lequel il vous faudra cliquer afin que l'envoi d'emails devienne effectif.
Si vous ne voyez pas l'email de confirmation dans votre boîte de réception, allez chercher dans vos spams et marquez le message comme "non spam".  

Votre adresse email :

Service offert par FeedBurner

Sondage

Mots-clés populaires

Ceni (105)
RDC (100)
Elections (91)
Ebola (86)
élection (46)
FARDC (39)
Beni (31)
Monusco (30)
MLC (26)
FCC (23)
Linafoot (19)
Caf (19)
Opposition (17)