Sud-Kivu: plus de 300 familles déplacées quittent Minova pour Bunyakiri à la recherche d’assistance

Des déplacés du camp de Mugunga au Nord-Kivu, 24/02/2011.

Plus de trois cents familles des déplacés vident, depuis trois jours, les sites d’hébergement de Nyabibwe et Minova pour se rendre à Bunyakiri et Ahombo, à 65 km au Nord de Bukavu, en territoire de Kalehe (Sud-Kivu). Ils espèrent y trouver une assistance. Le président du comité des déplacés de Nyabibwe et Minova explique qu’ils manquent d’assistance alimentaire depuis juillet dernier.

«Beaucoup d’ONG identifient les ménages déplacés mais tardent à honorer leurs promesses. Nous avions envisagé une marche pacifique la semaine dernière mais nous avons été contraints par les autorités locales à l’abandonner», a déclaré Mashimango Meshi.

Selon des témoins, certains déplacés affamés détruisent leurs abris et ôtent leurs bâches.

La situation des déplacés du Nord et Sud-Kivu préoccupe le Fonds des Nations unies pour l’enfance (Unicef) qui, en août dernier, cherchait 133 millions de dollars américains pour leur apporter une assistance humanitaire.

Pour Alessandra Dentice, responsable du programme protection de l’enfant à l’Unicef, 35 million de dollars américains «devaient être mobilisés au plus vite pour assurer une continuation des activités de cette agence onusienne en RDC».

Lire aussi sur radiookapi.net:

Recevez Radio Okapi par email

Donnez votre adresse email dans ce formulaire afin de recevoir tous nos articles dans votre boîte email. Vous recevrez un message de confirmation avec un lien sur lequel il vous faudra cliquer afin que l'envoi d'emails devienne effectif.
Si vous ne voyez pas l'email de confirmation dans votre boîte de réception, allez chercher dans vos spams et marquez le message comme "non spam".  

Votre adresse email :

Service offert par FeedBurner