Kampala : le sommet de la CIRGL s’ouvre sans le président rwandais

Au milieu, le président rwandais Paul Kagame lors d’une visite à Goma en RDC.

Le nouveau mini-sommet des pays des grands lacs s’est ouvert le samedi 8 septembre à Kampala, la capitale ougandaise, en présence seulement de 3 dirigeants invités. La réunion est destinée à apaiser les violences dans l’Est de la République démocratique du Congo et plus précisément sur la Force internationale neutre à déployer dans cette partie du pays. Le président, Paul Kagame ne s’est pas présenté à ce sommet, malgré les accusations  de la RDC et l’Onu qui pèsent sur son pays selon lesquelles il soutient le Mouvement du 23 mars 2009 (M23) qui affronte l’armée régulière depuis avril 2012.

Cette nouvelle rencontre des pays de la Conférence internationale sur la région des grands lacs (CIRGL) est la troisième en deux mois, qui soit consacrée en deux mois à la crise en RDC. Il aurait du se tenir le vendredi 7 septembre. Seul, trois présidents ont répondu à l’invitation du président Ougandais, Yoweri Museveni sur les présidents des onze Etats membres de la CIRGL. Il s’agit du président de la RDC, Joseph Kabila, du tanzanien Jakaya Kikwete et celui du soudan du sud Salvar Kiir, dont le pays ne fait pas encore parti de la CIRGL.

Lire aussi sur radiookapi.net : 

Recevez Radio Okapi par email

Donnez votre adresse email dans ce formulaire afin de recevoir tous nos articles dans votre boîte email. Vous recevrez un message de confirmation avec un lien sur lequel il vous faudra cliquer afin que l'envoi d'emails devienne effectif.
Si vous ne voyez pas l'email de confirmation dans votre boîte de réception, allez chercher dans vos spams et marquez le message comme "non spam".  

Votre adresse email :

Service offert par FeedBurner