RDC: la télévision de l’opposant Roger Lumbala n’émet plus depuis trois jours

Devant le siège de RLTV à Kinshasa. Radio Okapi/ Ph. John Bompengo

La chaîne de télévision Radio Lisanga (RLTV) n’émet plus depuis le jeudi 6 septembre dernier. Eliezer Thambwe, directeur général adjoint de ce média appartenant au député de l’opposition Roger Lumbala, dit ignorer les raisons de la coupure du signal de sa chaîne. Il raconte que le signal a été coupé pendant la rediffusion d’une émission réalisée avec José Makila, un autre député de l’opposition, mais précise ne pas savoir pourquoi la décision a été prise.

« Le jour où le signal a été coupé, on a appelé notre partenaire Télé consult pour demander ce qui se passait. On nous répond que c’était un problème technique », explique Eliezer Thambwe qui ajoute :

« Ce n’est que le lendemain vers midi que la direction de Télé consult va nous dire qu’elle a été instruite pour nous retirer le signal ».

Le directeur général adjoint de la RLTV affirme avoir interrogé le directeur de cabinet du ministre des Médias. Ce dernier aurait indiqué ne pas être au courant de la coupure du signal de sa chaîne.

Les responsables du Conseil supérieur de l’audio-visuel et de la communication (CSAC) lui auraient aussi répondu ne pas être au courant d’une telle mesure.

Les responsables de la RLTV affirment aussi avoir contacté le ministère de l’Intérieur. « Nous avons eu à nous entretenir avec le directeur de cabinet adjoint du ministre. Ce dernier nous a dit qu’il devait parler au ministre pour qu’il l’autorise d’entrer en contact avec l’ANR [Agence nationale de renseignement] pour lever la mesure », renseigne Eliezer Thambwe.

Une source du ministère de l’Intérieur confirme qu’il y a bien eu une rencontre entre le directeur général adjoint de RLTV et le directeur de cabinet adjoint du ministre de l’Intérieur, sans livrer le contenu des discussions.

Eliezer Thambwe se plaint de n’avoir reçu aucune notification en rapport avec la coupure du signal de sa chaîne de télévision. « On se demande si cette coupure est liée aux activités politiques de Roger Lumbala », s’interroge-t-il.

Roger Lumbala se serait réfugié à l’ambassade sud-africaine de Bujumbura, au Burundi, depuis le 3 septembre dernier.

Selon le ministre congolais des Médias et chargé des relations avec le parlement, Lambert Mende Omalanga, le député Lumbala, qu’il soupçonne de « haute trahison », était mis en résidence surveillée dans la capitale du Burundi avant qu’il ne s’échappe et trouve refuge à l’ambassade d’Afrique du Sud.

« Le député national Roger Lumbala a été interrogé par les services burundais. Il a affirmé à ces services qu’il était chaque fois invité par les autorités du gouvernement du Rwanda. Et le 3 septembre, comme s’il se reprochait quelque chose, il s’est échappé de son lieu de mise en résidence surveillée. Mais on l’a retrouvé. Il s’est réfugié dans l’enclos de l’ambassade sud-africaine à Bujumbura où il se trouve encore en ce moment », a récemment déclaré le ministre congolais pour qui « nous sommes face à un cas de présomption de haute trahison ».

Le gouvernement congolais accuse le Rwanda de soutenir la rébellion du M23 qui occupe une partie du territoire de Rutshuru dans le Nord-Kivu depuis le lancement des hostilités, en mai dernier, contre l’armée congolaise.

Lire aussi sur radiookapi.net:

Recevez Radio Okapi par email

Donnez votre adresse email dans ce formulaire afin de recevoir tous nos articles dans votre boîte email. Vous recevrez un message de confirmation avec un lien sur lequel il vous faudra cliquer afin que l'envoi d'emails devienne effectif.
Si vous ne voyez pas l'email de confirmation dans votre boîte de réception, allez chercher dans vos spams et marquez le message comme "non spam".  

Votre adresse email :

Service offert par FeedBurner