RDC : Joseph Kabila invite le Conseil de sécurité de l’ONU à faire respecter ses résolutions

Le président congolais Joseph Kabila à la tribune des Nations unies.

Le chef de l’Etat congolais, Joseph Kabila, a invité mardi 25 septembre le Conseil de sécurité de l’ONU à faire respecter ses résolutions pour faire cesser les violences à l’Est de la RDC. Dans un discours prononcé à la tribune des Nations unies à l’occasion de la 67e session de l’Assemblée générale des Nations Unies à New York, Joseph Kabila a souligné le traitement inhumain infligé par « les forces négatives » à la population de l’Est du pays. Il a aussi demandé à la communauté des Nations de prendre ses responsabilités face à cette situation.

« Au moment où je vous parle, des centaines de milliers d’enfants, de femmes, et d’hommes du Nord-Kivu sont privés de paix et font l’objet de traitements inhumains et dégradants de la part d’une force négative dirigée par des éléments impénitents du fait de leur grande capacité de nuisance et de soutien extérieur », a-t-il affirmé.

Une allusion à la rébellion du M23 que la RDC, l’ONU et les ONG accusent le Rwanda de soutenir.

Dans son discours, Joseph Kabila a jugé « inacceptable » le fait que « des enfants sont privés d’école et forcés de porter et d’utiliser des armes à feu pour tuer leurs semblables, voire leurs propres frères et sœurs ».

Le chef de l’Etat congolais a appelé la communauté internationale à condamner cette situation qui, selon lui, « devrait donner lieu à des sanctions ».

Joseph Kabila a cependant reconnu qu’il revient aux Congolais de « défendre leur patrie et d’assurer l’ordre public et la sécurité sur l’ensemble du territoire national ».

« Nous sommes déterminés à assumer cette responsabilité et entendons y consacrer toutes nos ressources humaines, matérielles et financières, quitte à sacrifier nos ambitions légitimes pour l’émergence du Congo », a-t-il affirmé.

Joseph Kabila a souhaité voir l’ONU « engager tous les Etats membres, particulièrement ceux qui se laissent tenter par la violence, au respect des principes directeurs de la Charte des Nations-Unies ».

Le chef de l’Etat congolais a achevé son discours en remerciant les partenaires bilatéraux ou multilatéraux, dont l’ONU, qui accompagnent la RDC dans ses «efforts pour ériger, au centre de l’Afrique, un Congo uni et prospère, en paix avec lui-même et avec tous ses voisins ».

Lire l’intégralité du discours du chef de l’Etat.

Lire aussi sur radiookapi.net :

Exclusif – Joseph Kabila : « On est, nous tous, à la recherche de la paix »

Rébellion du M23: l’opposition exige la mise en accusation de Joseph Kabila pour « haute trahison »

Recevez Radio Okapi par email

Donnez votre adresse email dans ce formulaire afin de recevoir tous nos articles dans votre boîte email. Vous recevrez un message de confirmation avec un lien sur lequel il vous faudra cliquer afin que l'envoi d'emails devienne effectif.
Si vous ne voyez pas l'email de confirmation dans votre boîte de réception, allez chercher dans vos spams et marquez le message comme "non spam".  

Votre adresse email :

Service offert par FeedBurner