Des salaires ponctionnés au centre d’entrainement commando de Kotakoli

Une vue du centre ville de Mbandaka dans la province de l’Equateur (RDC) .

Le personnel civil du Centre d’entrainement commando de Kotakoli, dans la province de l’Equateur, accuse le Commissaire de district du Nord-Ubangi d’opérer des retenues illégales sur leurs salaires. Selon eux, depuis mars 2012, certains reçoivent une partie de leur salaire et d’autres rien du tout. L’accusé rejette la responsabilité sur le comptable chargé de payer ces agents.

En septembre dernier, affirment ces employés, 6 000 FC (6,50 USD) ont été soustraits du salaire de chaque agent pour des raisons inconnues.

Selon un agent concerné par cette ponction de salaire, après la retenue remarquée au mois de mars, le Commissaire de district avait assuré qu’il ferait le nécessaire pour régler la situation. En vain.

Ces employés appellent le gouverneur de province à intervenir pour décanter cette situation.

De son côté, le Commissaire de district du Nord-Ubangi, Willy Isekusu, parle d’un « faux problème », dont il impute la responsabilité au comptable subordonné qui paye ces agents.

Le comptable incriminé reconnaît pour sa part avoir retenu 3 000 FC (3,25 USD) sur le salaire de chaque agent comme frais de transport de ce fonds de Kinshasa à Mbandaka, pour le mois de septembre.

Lire aussi sur radiookapi.net :

Kasaï-Oriental : les médecins et infirmiers réclament 3 mois de salaires

Equateur: les salaires des infirmiers de la zone de santé d’Ikela détournés

Recevez Radio Okapi par email

Donnez votre adresse email dans ce formulaire afin de recevoir tous nos articles dans votre boîte email. Vous recevrez un message de confirmation avec un lien sur lequel il vous faudra cliquer afin que l'envoi d'emails devienne effectif.
Si vous ne voyez pas l'email de confirmation dans votre boîte de réception, allez chercher dans vos spams et marquez le message comme "non spam".  

Votre adresse email :

Service offert par FeedBurner