Kalemie: l’exploitation de l’or menace la centrale électrique de Bendera

Le stator du groupe 2 de la centrale de la Kiyimbi dépanné en juin 2010 est de nouveau tombé en panne. Les techniciens parvenus sur les lieux s’inquiètent que la nouvelle panne ne dure plusieurs mois que la précédente.

La Société nationale d’électricité (Snel) à Kalemie, a tiré, ce mercredi 10 octobre, la sonnette d’alarme sur le danger que fait peser sur la centrale hydro-électrique de Bendera l’exploitation artisanale de l’or. En creusant de l’or en amont de la rivière Kiyimbi qui alimente la centrale, la terre ainsi excavée est charriée vers le bassin de retenue des eaux et même au niveau de la machine.

«L’eau qui vient à la machine est vraiment chargée de terre, au point qu’elle est en train d’endommager la roue», a expliqué le directeur de district ad intérim de la Snel, William Ngoie Lukumbi.

Il a, par ailleurs, appelé à l’arrêt immédiat de cette exploitation artisanale de l’or:

«La Snel a saisi les autorités compétentes, c’est-à-dire le commissaire de district et d’autres autorités qui, normalement, doivent intervenir pour empêcher les gens qui font ces travaux, parce que l’avenir de la centrale est en jeu

Si cette extraction de l’or continue, a prévenu Ngoie Lukumbi, «la roue [de la turbine] sera complètement endommagée. On ne sera plus en mesure d’assurer la fourniture de l’énergie électrique dans la ville de Kalemie et ses environs».

Cette centrale est l’unique qui alimente Kalemie en électricité. Lorsqu’elle tombe en panne, comme en 2009, certains quartiers sont partiellement approvisionnés grâce à des groupes électrogènes, d’autres sont soumis au délestage et d’autres encore sont laissés carrément dans le noir, parfois pendant plusieurs mois.

Lire aussi sur radiookapi.net:

Recevez Radio Okapi par email

Donnez votre adresse email dans ce formulaire afin de recevoir tous nos articles dans votre boîte email. Vous recevrez un message de confirmation avec un lien sur lequel il vous faudra cliquer afin que l'envoi d'emails devienne effectif.
Si vous ne voyez pas l'email de confirmation dans votre boîte de réception, allez chercher dans vos spams et marquez le message comme "non spam".  

Votre adresse email :

Service offert par FeedBurner