Francophonie : le sommet ne doit pas être perturbé par des manifestations, affirme Lambert Mende

Lambert Mende, ministre congolais de Médias, relation avec le parlement et nouvelle citoyenneté, lors d’un point de presse expliquant la suspension du quotidien “Le journal”. Radio Okapi/ Ph. John Bompengo

« Les militants de l’Union pour la démocratie et le progrès social (UDPS)  ne sont pas obligés d’accompagner Etienne Tshisekedi à son audience avec le président français François Hollande » a déclaré, mercredi 10 octobre, le porte-parole du gouvernement congolais Lambert Mende dans une conférence de presse. François Hollande rencontrera tour à tour, samedi 13 octobre, le président Kabila, les membres de l’opposition et de la société civile dans le cadre du XIVe sommet de la Francophonie qui se tient cette année à Kinshasa.

Pour Lambert Mende, le sommet de la francophonie ne doit pas être perturbé par une quelconque manifestation non autorisée. Selon lui, le gouvernement n’interdit à personne de manifester sur la voie publique, pourvu de ne pas gêner les droits des autres.

Lambert Mende a indiqué que toute action des militants de l’UDPS devrait être coordonnée par l’hôtel de ville et la Police nationale congolaise (PNC) :

«La police dira si c’est possible d’accompagner Monsieur Tshisekedi ou non, parce que c’est lui seul qui attendu [par François Hollande]. Ce ne sont pas tous les autres militants. Et il y a pas mal d’opposants qui iront à l’audience

«Si les gens veulent faire ces choses-là, ils vont en informer la police, qui appréciera. Si c’est possible, on le fera. Si n’est pas possible, ça ne se fera pas ! (…) Si c’est de la provocation, la police est là pour répondre aux provocations», a prévenu Lambert Mende.

Le parti de l’opposant Etienne Tshisekedi a maintenu le programme «d’occupation des rues, avenues et boulevards» ainsi que celui d’accompagnement de son président à la rencontre avec François Hollande. Le secrétaire général intérimaire de l’UDPS, Bruno Mavungu Puati, l’avait souligné dans un communiqué publié en début de semaine.

Lors de son séjour à Kinshasa, le chef d’Etat français va s’entretenir avec son homologue congolais, les leaders de l’opposition et de la société civile de la RDC.

Lire aussi sur radiookai.net:

Recevez Radio Okapi par email

Donnez votre adresse email dans ce formulaire afin de recevoir tous nos articles dans votre boîte email. Vous recevrez un message de confirmation avec un lien sur lequel il vous faudra cliquer afin que l'envoi d'emails devienne effectif.
Si vous ne voyez pas l'email de confirmation dans votre boîte de réception, allez chercher dans vos spams et marquez le message comme "non spam".  

Votre adresse email :

Service offert par FeedBurner