Sud-Kivu: la population de Kiliba proteste contre l’insécurité

Des commerçants de Kasenga (Uvira, Sud-Kivu) barricadant l’artére principale qui mène vers Bukavu et Bujumbura tôt ce matin (15/06/2011). Radio Okapi

Des barricades ont été érigées ce jeudi 18 octobre depuis le matin dans les rues de Kiliba Kabulimbo, à 15 Km au nord d’Uvira au Sud-Kivu. La population en colère est descendue dans les rues pour dénoncer l’insécurité grandissante dans cette cité. Plusieurs maisons ont été «visitées» par «des militaires incontrôlés», selon les manifestants. Ces derniers demandent le départ, sans condition, de l’unité des Forces armées de la RDC en place.

Selon l’administrateur du territoire d’Uvira, des pourparlers se poursuivaient encore à midi (heures locales) à Kiliba entre les forces de l’ordre et les manifestants pour libérer la route principale de cette cité. Celle-ci est restée bloquée depuis le matin au niveau du pont de Kiliba et à la barrière de Fonds national d’entretien routier (Foner).

Plusieurs habitations ont été attaquées, dont le domicile d’un changeur de monnaie, selon des témoins sur place. Les malfrats ont tiré beaucoup de balles, empêchant ainsi toute intervention avant de s’introduire dans la maison du cambiste.  Ils ont emporté une somme importante d’argent, ont indiqué des témoins, sans autres précisions.

La société civile sur place a déploré le fait que l’incident s’est déroulé à côté de la base des FARDC sans que ces dernières ne soient intervenues. Elle a demandé la relève de l’unité militaire en poste sur place et la restitution de l’argent volé au propriétaire.

D’après des sources militaires du 104e secteur opérationnel des FARDC, un civil soupçonné d’appartenir à ce réseau de malfaiteurs a été arrêté ainsi que deux autres militaires, dont un commandant.

Cette manifestation populaire est survenue quelques jours seulement après l’érection d’autres barricades au niveau de Kawizi pour dénoncer d’autres cas d’insécurité impliquant les FARDC.

Lire aussi sur radiookapi.net :

Recevez Radio Okapi par email

Donnez votre adresse email dans ce formulaire afin de recevoir tous nos articles dans votre boîte email. Vous recevrez un message de confirmation avec un lien sur lequel il vous faudra cliquer afin que l'envoi d'emails devienne effectif.
Si vous ne voyez pas l'email de confirmation dans votre boîte de réception, allez chercher dans vos spams et marquez le message comme "non spam".  

Votre adresse email :

Service offert par FeedBurner