Nord-Kivu : trois prêtres enlevés par des hommes armés dans un couvent à Mbau

Jeunes homme armées dans le Nord-Kivu.

Des hommes armés ont enlevé trois prêtres dans la nuit du vendredi 19 octobre dans un couvent à Mbau, situé à 20 Kilomètres de la ville de Beni au Nord-Kivu. Les assaillants n’ont pas encore été identifiés. Il n’y a pas eu de revendication. Le diocèse de Butembo – Beni et l’administrateur du territoire de Beni  ont confirmée cette information livrée par des sources locales. Ce samedi, le diocèse a demandé au gouvernement de se mobiliser pour obtenir la libération des ces prêtres.

Les trois prêtres ont été enlevés vers 21H30 locales. Selon les sources locales, il s’agit des pères  Jean Pierre Ndulani, Edmond  Kisughu et du curé Anselme Wasukundi, tous de la paroisse catholique Notre Dame de Mbau. Les mêmes sources rapportent que ces hommes armés ont trouvé les prêtres en train de suivre la télévision. Ils les auraient d’abord ligotés avant de les amener avec eux.

Des sources indépendantes dans la région attribuent cet enlèvement aux rebelles ougandais de l’ADF/Nalu, actifs dans  cette zone. Elles affirment que cette pratique est devenue récurrente à Mbau et  les localités environnantes. Il y a deux mois, la société civile locale avait dénoncé l’enlèvement de plusieurs civils dans le groupement secteur de Beni – Mbau  par des hommes armés.

Des réactions

« L’église catholique est sous le choc », a déclaré l’évêque du diocèse de Butembo – Beni, Monseigneur Paluku Sikuly Melchisedech, appelant l’Etat congolais à se mobiliser pour obtenir la libération des prêtres enlevés « dans un bref délai ».

Le vice-président et porte-parole de la société civile du Nord-Kivu, Omar Kavota a qualifié d’« inacceptable » l’enlèvement de ces prêtres. Il invite la police, l’armée et les services de sécurité à se mobiliser pour obtenir leur libération. Selon lui, ce kidnapping est un signe de la recrudescence de l’insécurité dans la province.

L’administrateur de territoire de Beni, Amisi Kalonda a annoncé que la police et  les autres services de  sécurité ont ouvert une enquête. Il a appelé les différents partis à faire confiance aux services de l’Etat.

Lire aussi sur radiookapi.net :

Recevez Radio Okapi par email

Donnez votre adresse email dans ce formulaire afin de recevoir tous nos articles dans votre boîte email. Vous recevrez un message de confirmation avec un lien sur lequel il vous faudra cliquer afin que l'envoi d'emails devienne effectif.
Si vous ne voyez pas l'email de confirmation dans votre boîte de réception, allez chercher dans vos spams et marquez le message comme "non spam".  

Votre adresse email :

Service offert par FeedBurner

Sondage

Le député Mirindi a retiré sa proposition de loi portant organisation et fonctionnement du Conseil national de suivi de l’Accord (CNSA), estimant qu’il est déjà tard de l’examiner à trois mois de la fin du délai imparti par l’accord de la Saint Sylvestre. Selon vous :

Mots-clés populaires

RDC (150)
Ceni (115)
Elections (80)
Police (50)
FARDC (48)
Monusco (39)
Kasaï (38)
CNSA (37)
Kananga (36)
élection (35)
Kinshasa (33)
Grève (27)
gouverneur (25)
Léopards (25)
Onu (23)
Beni (21)