Mutation du M23 à l’ARC : Lambert Mende appelle le Rwanda à cesser de « s’agiter » au Congo

Lambert Mende, Ministre de l’information et porte parole du gouvernement

« Il n’y a ni M23, ni Armée révolutionnaire du Congo. Ce sont des manœuvres du Rwanda et nous leur demandons de cesser de s’agiter au Congo », a déclaré lundi 22 octobre le porte-parole du gouvernement congolais, Lambert Mende en réaction à la nouvelle appellation du Mouvement du 23 mars rebaptisé depuis samedi 20 octobre « Armée révolutionnaire du Congo (ARC) ».

Pour Lambert Mende, cette nouvelle appellation est un « non événement » puisque le Rwanda est « mondialement » indexé pour son soutien au M23.

« Le Rwanda qui prend acte des pressions internationales et qui essaie de manière tout à fait dérisoire de changer d’interpellation pour appeler ces mercenaires d’un nom où il y a Congo dedans pense que cela va changer quoi que ce soit dans la conviction que le monde entier s’est faite. Jusqu’à hier encore, tout le monde sait que c’est le Rwanda qui agresse le Congo », a-t-il affirmé.

Lambert Mende se dit également réservé « de donner un contenu à une fiction. »

« Nous nous interdisons en tant que gouvernement d’aider certains médias qui veulent donner un contenu à une fiction contraire aux intérêts nationaux. Que le Rwanda entretienne ses mercenaires, il ne faut pas poser la question comme s’il s’agissait des Congolais qui s’organisent », a-t-il ajouté.

Dans un point de presse tenu samedi 20 octobre, le président du M23, Jean-Marie Runiga a annoncé que son groupe s’appelait désormais Armée révolutionnaire du Congo (ARC). L’actuel commandant de ce mouvement rebelle, le colonel Sultani Makenga a été nommé « général de brigade ».

Le M23-qui opère depuis mai dans l’est de la République démocratique du Congo (RDC)-a promis de riposter à toute attaque des forces loyalistes, imminente, selon Jean-Marie Runiga.

Lire aussi sur radiookapi.net:

Recevez Radio Okapi par email

Donnez votre adresse email dans ce formulaire afin de recevoir tous nos articles dans votre boîte email. Vous recevrez un message de confirmation avec un lien sur lequel il vous faudra cliquer afin que l'envoi d'emails devienne effectif.
Si vous ne voyez pas l'email de confirmation dans votre boîte de réception, allez chercher dans vos spams et marquez le message comme "non spam".  

Votre adresse email :

Service offert par FeedBurner