Nord-Kivu: environ 1 000 ex-miliciens Maï-Maï Nyatura en voie d’intégration dans l’armée

Jeunes homme armées dans le Nord-Kivu.

Environ un millier d’anciens combattants issus du groupe Maï-Maï Nyatura vont bientôt intégrer l’armée congolaise. Ils ont été regroupés depuis quelques semaines au centre de Mushaki, situé à une quarantaine de kilomètres de Goma. En majorité composé des déserteurs des Forces armées de la RDC (FARDC), ce groupe est constitué d’anciens miliciens venus  de Ngungu, Luke et  Kalehe au Sud-Kivu.

Un officier de l’armée congolaise rencontré dans le camp affirme que cette opération d’intégration est supervisée par l’Etat-major général des FARDC soutenu par des sections spécialisées de la Monusco.

La semaine passée, la section Protection de l’enfant de la mission onusienne a extrait du groupe quarante-sept enfants. L’équipe onusienne chargée du désarmement et de la réinsertion vérifie la présence des probables combattants étrangers.

Ces ex-combattants sont actuellement regroupés en sections. L’officier rencontré dans le centre indique, sans préciser de date, que le premier régiment formé pourra sortir « incessamment » de ce lieu.

En septembre dernier, le groupe Maï-Maï Nyatura comme deux autres milices (APCLS et FDC) actives au Nord-Kivu a exprimé sa volonté d’intégrer l’armée congolaise.

Les responsables de ces groupes s’étaient dits prêts à rejoindre les FARDC pour, selon eux, mettre fin à l’insécurité dans les secteurs sous leur contrôle et « participer à la construction du pays ».

Au cours d’une réunion tenue à Goma avec les autorités provinciales et les responsables de l’armée, ils avaient convenu notamment que le gouvernement provincial du Nord-Kivu assurerait la prise en charge des miliciens qui seraient cantonnés dans différents centres de transit et de regroupement en attendant leur intégration proprement dite dans l’armée régulière.

Lire aussi sur radiookapi.net:

Recevez Radio Okapi par email

Donnez votre adresse email dans ce formulaire afin de recevoir tous nos articles dans votre boîte email. Vous recevrez un message de confirmation avec un lien sur lequel il vous faudra cliquer afin que l'envoi d'emails devienne effectif.
Si vous ne voyez pas l'email de confirmation dans votre boîte de réception, allez chercher dans vos spams et marquez le message comme "non spam".  

Votre adresse email :

Service offert par FeedBurner

Sondage

Mots-clés populaires

Ceni (86)
Ebola (84)
RDC (73)
Elections (65)
élection (63)
FARDC (45)
Beni (43)
Monusco (39)
Opposition (32)
ADF (30)
Vclub (27)
FCC (25)
Caf (23)
Léopards (20)
Mazembe (20)
Linafoot (20)