Province Orientale : un chef coutumier décapité par les Maï-Maï de Manu à Lumu

Un milicien Maï Maï exhibe les armes qu’il a dérobées à Kiwandja. ( Photo : AFP )

Les combattants Maï-Maï de Manu, un pygmée lieutenant du chef milicien Paul Sadala, alias Morgan, ont décapité lundi 29 octobre le chef coutumier de la chefferie Lumu, à 160 Km au sud de Mambasa, en Province Orientale. Selon la société civile de Mangurejipa, le notable a été décapité devant les habitants du village, témoins de l’évènement. Ces miliciens ont aussi pris une trentaine d’otages parmi la population.

Des sources policières affirment que le chef Wele a été décapité dans sa résidence de Lumu.

Selon les témoins, les hommes de Manu lui reprochaient sa collaboration avec l’armée régulière, les Forces armées de la RDC (FARDC).

En dépit de la présence de ces dernières, la société civile déplore l’insécurité qui continue à régner.

Selon la même source, ce village a été incendié par les mêmes miliciens il y a 10 mois.

Un mois auparavant, ces miliciens avaient réinvesti la chefferie Lumu, détruit plusieurs maisons à peine reconstruites, avant de prendre une cinquantaine de personnes en otage dans les secteurs de Sowuma et de Pangoy.

Ces otages avaient du payer une rançon pour leur libération.

Lire aussi sur radiookapi.net :

Mambassa : des rebelles occupent un village après avoir délogé les FARDC

Ituri : les miliciens fidèles à Morgan prennent le contrôle de 5 nouveaux villages

Recevez Radio Okapi par email

Donnez votre adresse email dans ce formulaire afin de recevoir tous nos articles dans votre boîte email. Vous recevrez un message de confirmation avec un lien sur lequel il vous faudra cliquer afin que l'envoi d'emails devienne effectif.
Si vous ne voyez pas l'email de confirmation dans votre boîte de réception, allez chercher dans vos spams et marquez le message comme "non spam".  

Votre adresse email :

Service offert par FeedBurner