Nord-Kivu : 5 morts dans des affrontements entre FARDC et miliciens à Bingi

Militaires FARDC avec un lance roquettes, Sud Kivu, 2006.

Quatre miliciens et un militaire sont morts dans la nuit de mardi 6 à mercredi 7 novembre lors des affrontements entre les Forces armées de la République démocratique du Congo (FARDC) et la coalition d’éléments Maï-Maï et des rebelles rwandais des FDLR à Bingi dans le territoire de Lubero (Nord-Kivu). Selon la société civile qui livre l’information, il y aurait aussi plusieurs blessés dont l’épouse d’un militaire.

La même source explique que les éléments de la coalition ont attaqué les FARDC à 4 heures locales dans le village Bingi. Les militaires congolais ont riposté et les échanges des tirs sont allés jusqu’à 5 heures. L’épouse d’un militaire a été grièvement blessée par balle. Elle a été transférée à l’hôpital de Kayna.

Le chef de collectivité des Batangi, Mwami Stuka Mwana Weka, confirme ces informations et déclare qu’à la suite de ces affrontements, certaines familles ont fui vers le village voisin Alimbongo et d’autres dans la brousse.

Le mwami Stuka indique toutefois que le calme est rétabli et que les déplacés regagnent progressivement leurs habitations.

La coordination de la société civile du Nord-Kivu redoute pour sa part une catastrophe humanitaire. Elle appelle l’armée à sécuriser le territoire de Lubero pour favoriser le retour des habitants dans leur localité.

Lire aussi sur radiookapi.net:

Recevez Radio Okapi par email

Donnez votre adresse email dans ce formulaire afin de recevoir tous nos articles dans votre boîte email. Vous recevrez un message de confirmation avec un lien sur lequel il vous faudra cliquer afin que l'envoi d'emails devienne effectif.
Si vous ne voyez pas l'email de confirmation dans votre boîte de réception, allez chercher dans vos spams et marquez le message comme "non spam".  

Votre adresse email :

Service offert par FeedBurner