Nord-Kivu: des Maï-Maï FDC tuent 2 hommes à Masisi

Jeunes homme armées dans le Nord-Kivu.

Des miliciens Maï-Maï FDC (Force de défense du Congo) ont tué, dimanche 11 novembre, deux hommes qui fabriquaient de la boisson alcoolique traditionnelle dans leurs champs, dans la localité de Ngote, près de Katale à 15 km du chef-lieu du territoire de Masisi (Nord-Kivu).

Après leur forfait, ces combattants communément appelés «guide» ont ensuite incendié plusieurs maisons à Mashaki, Muchacha, Kilimaji, Shango dans le secteur d’Osso Banyungu et en groupement Buhabo et Bihiri.

Selon l’administrateur adjoint du territoire de Masisi, les habitants des villages attaqués ont fuit vers Lushebere, Katale, Bihambwe.

Les militaires basés à Katale seraient à la poursuite des miliciens, indiquent des villageois.

Jusque ce lundi 12 novembre dans la matinée, certaines maisons étaient encore en feu. Les corps des victimes ont été acheminés au bureau du territoire de Masisi où un calme apparent règne en ce moment dans cette région, ajoute l’administrateur.

Vendredi 17 août dernier, les miliciens FDC s’étaient affrontés avec ceux de Nyatura dans le groupement Nyamaboko faisant un mort de deux côtés des milices et des blessés parmi les civils.

Les tueries se poursuivent à Masisi alors que vendredi dernier le Conseil de sécurité du Nord-Kivu avait donné un ultimatum de quinze jours à tous les groupes armés actifs dans ce territoire pour déposer les armes et intégrer les Forces armées de la RDC (FARDC).

Au terme de l’ultimatum, ces miliciens disposeront de cinq jours supplémentaires pour déposer leurs armes. Le Conseil provincial de sécurité a décidé que, dépassé le 30 novembre, les militaires congolais vont traquer les groupes armés actifs dans le territoire de Masisi.

Avant la fin de l’ultimatum, les leaders des communautés ethniques de Masisi sont invités à sensibiliser les groupes armés réticents à toute intégration dans l’armée congolaise à déposer les armes.

Lire aussi sur radiookapi.net:

 

Recevez Radio Okapi par email

Donnez votre adresse email dans ce formulaire afin de recevoir tous nos articles dans votre boîte email. Vous recevrez un message de confirmation avec un lien sur lequel il vous faudra cliquer afin que l'envoi d'emails devienne effectif.
Si vous ne voyez pas l'email de confirmation dans votre boîte de réception, allez chercher dans vos spams et marquez le message comme "non spam".  

Votre adresse email :

Service offert par FeedBurner