RDC : la Monusco réfute toute collaboration avec le M23 à Goma

Les casques bleus protégeant la zone de Munigi. Photo Monusco/Jonathan Lorillard

La Mission des Nations unies en RDC (Monusco) a réfuté mercredi 21 novembre toute collaboration avec les rebelles du M23 qui occupent actuellement une partie du territoire du Nord-Kivu, dont la ville de Goma. Selon le commandement militaire des Nations Unies en RDC, il n’y a aucune discussion entre les casques bleus et les rebelles, qui sont installés dans la périphérie de l’aéroport de Goma, toujours contrôlé par les soldats de la Monusco.

Selon le colonel Félix Bass, commandant des casques bleus de la Monusco, les rebelles du M23 ont tenté à plusieurs reprises de prendre l’aéroport de Goma, mais se sont heurtés aux soldats de la paix.

Pour lui, il est hors de question que la Monusco collabore avec le mouvement rebelle, qu’elle dit ne pas reconnaitre, du reste.

«La Monusco continue d’apporter son soutien aux Forces armées de la République Démocratique du Congo, un soutien logistique, et cela tant que les FARDC le souhaiteront pour l’éradication des groupes armés à travers le pays», a-t-il affirmé.

Le M23 a convoqué mardi dernier les policiers et militaires restés à Goma après le départ de l’armée régulière.

Le mouvement rebelle a fait connaître son intention de se rendre jusqu’à Kinshasa afin de renverser le pouvoir de Kinshasa, accusant le président Kabila d’avoir triché lors de la dernière élection présidentielle de 2011.

Lire aussi sur radiookapi.net :

Chute de Goma : la Monusco dit ne pas être la seule responsable

RDC: manifestations contre la chute de Goma, 3 morts à Kisangani

Madnodje Mounoubai : « La Monusco supporte le gouvernement congolais »

Recevez Radio Okapi par email

Donnez votre adresse email dans ce formulaire afin de recevoir tous nos articles dans votre boîte email. Vous recevrez un message de confirmation avec un lien sur lequel il vous faudra cliquer afin que l'envoi d'emails devienne effectif.
Si vous ne voyez pas l'email de confirmation dans votre boîte de réception, allez chercher dans vos spams et marquez le message comme "non spam".  

Votre adresse email :

Service offert par FeedBurner