Matata Ponyo lance le "programme de réunification de la RDC par voie routière"

Réhabilitation des routes à Kinshasa.

Le Premier ministre Matata Ponyo a lancé, jeudi 13 décembre, à Bukangalonzo, localité située à 235 Kilomètres de la ville de Kinshasa dans la province du Bandundu, les travaux de reconstruction et réhabilitation des routes de la République démocratique du Congo pour « réunifier le pays par voie routière ».

Le tronçon routier allant de Bukangalonzo à Popokabaka (Bandundu) sur une distance de 157 kilomètres fait partie de la route nationale numéro 16, qui s’étend jusqu’à Kisantu dans le Bas Congo. Il a été choisi pour servir symboliquement de coup d’envoi de ce programme, qui devrait s’étendre dans tout le pays.

Une fois réhabilité, ce tronçon routier permettrait aux voyageurs d’aller du Bandundu au Bas-Congo sans faire le détour par la ville de Kinshasa.

 «Ce programme va assurer la connectivité entre tous les chefs-lieux des provinces, y compris Kinshasa, le désenclavement des régions isolées du pays principalement les zones de forte densité de population et de grande production agro-industrielle et la connectivité avec les pays frontaliers pour garantir l’intégration régionale», a indiqué le ministre des Infrastructures, travaux publics et reconstruction, Fridolin Kasweshi.

Le coût de réhabilitation de cette route exécutée par l’Office des routes, s’élève à près de 9 milliards de franc congolais (9 783 000 USD). Les travaux devraient durer au moins 13 mois.

Le directeur général de l’office des routes, Mutima Sakrini assure que le gouvernement a pris l’engagement de débloquer les fonds nécessaires à la réalisation de ce projet.

«Le gouvernement a décidé de mettre à notre disposition des moyens. C’est un financement revolving, ça veut dire que ça ne doit pas s’arrêter. Et nous espérons qu’ils ne vont pas s’arrêter», a-t-il dit.   

Selon Mutima Sakrini, pour les besoins minima en ouverture, consolidation et entretien du réseau routier de la RDC estimé à 145 000 Kilomètres, le montant demandé s’élève à au moins 150 millions de dollars par an.

Lire aussi sur radiookapi.net:

Recevez Radio Okapi par email

Donnez votre adresse email dans ce formulaire afin de recevoir tous nos articles dans votre boîte email. Vous recevrez un message de confirmation avec un lien sur lequel il vous faudra cliquer afin que l'envoi d'emails devienne effectif.
Si vous ne voyez pas l'email de confirmation dans votre boîte de réception, allez chercher dans vos spams et marquez le message comme "non spam".  

Votre adresse email :

Service offert par FeedBurner