Katanga : une mine de Chemical of Africa envahie par des creuseurs clandestins

Plus de 5 000 creuseurs clandestins ont envahi les installations de la compagnie minière Chemical Africa. Photo Radio Okapi/Jean ngandu

L’entreprise minière Chemical of Africa dénonce l’occupation de sa mine de Kaluku Luku, dans la commune de la Rwashi, à Lubumbashi (Katanga), depuis une semaine par environ cinq mille creuseurs clandestins. Ces derniers disent préparer les fêtes de fin d’année. Selon le responsable de cette entreprise, les creuseurs volent les minerais en toute impunité, face une garde industrielle débordée. Il appelle les autorités compétentes à intervenir.

Selon le chef de la sécurité de Chemaf à la carrière de Kaluku Luku, ces creuseurs arrivent nuitamment, armés de flèches, de barres de mines et de bèches.

Un premier groupe d’une centaine de personnes s’était attaqué aux éléments de la garde industrielle, avant de s’introduire dans la mine.

Selon la même source, ces creuseurs, dont des hommes, des femmes et des enfants, affirment venir chercher les minerais, qu’ils considèrent comme des richesses leur laissées par leurs ancêtres, afin de passer de bonnes fêtes de fin d’année.

«Avant-hier, on a pu compter 5 000 personnes au sein de la carrière. Nous avons une sécurité interne, qui n’a rien pu faire face à cette masse nombreuse. Nous avons demandé à la ville de nous aider. Malgré l’arrivée d’une intervention, elle n’a pas pu maintenir ces gens», a expliqué le chef de la sécurité de Chemaf Africa.

Les creuseurs louent des motos pour transporter les minerais depuis cette carrière.

Lundi 31 décembre, la police d’escadron a finalement annoncé l’arrestation de 32 de ces creuseurs clandestins.

Lire aussi sur radiookapi.net :

Lubumbashi: la population attaque les installations de l’entreprise minière Chemaf

Lubumbashi : le Réseau ressource nationale en justice contre l’entreprise Chemaf

Lubumbashi: 70 agents licenciés de Chemaf réclament leurs frais de pension

Recevez Radio Okapi par email

Donnez votre adresse email dans ce formulaire afin de recevoir tous nos articles dans votre boîte email. Vous recevrez un message de confirmation avec un lien sur lequel il vous faudra cliquer afin que l'envoi d'emails devienne effectif.
Si vous ne voyez pas l'email de confirmation dans votre boîte de réception, allez chercher dans vos spams et marquez le message comme "non spam".  

Votre adresse email :

Service offert par FeedBurner