Nord-Kivu: des miliciens Pareco occasionnent l’évasion de 372 prisonniers à Butembo

Un détenu à la prison Munzenze de Goma.

Les miliciens Pareco (Patriotes résistants congolais) de la Fontaine ont occasionné, dimanche 13 janvier, l’évasion de trois cent soixante douze sur les trois cent quatre vint dix neuf détenus à la prison Kakwangura, à Butembo (Nord-Kivu). Ces miliciens, venus de Lubero pour Bunia leur lieu d’intégration dans les FARDC, s’étaient soustraits, à l’étape de Butembo, pour aller libérer leurs collègues incarcérés à Kakwangura.

Selon des sources de cette prison, ces Maï-Maï avaient obligé au garde de libérer leurs collègues qui s’y trouvaient en détention. Face au refus de ce dernier, ils lui ont ravi l’arme et commencé à tirer en l’air.

Profitant de ce trouble, les prisonniers se sont évadés. Seuls 23 sont restés, l’un d’eux a été blessé, indiquent les sources sur place.

La population de Furu dans la commune Vulamba dit avoir appréhendé dix sept de ces évadés qu’ils ont remis à la police.

Le maire de Butembo, Théodore Sikuli Uvasakala, qualifie cette évasion massive «d’un malheureux événement que la ville vient de connaitre en ce début de l’année 2013».

Il demande à ses administrés d’aider la police et les autres forces de l’ordre à mettre la main sur les fuyards car, pour lui, ces gens constituent un danger pour la sécurité de Butembo s’ils restent dans la nature.

Lire aussi sur radiookapi.net:

Recevez Radio Okapi par email

Donnez votre adresse email dans ce formulaire afin de recevoir tous nos articles dans votre boîte email. Vous recevrez un message de confirmation avec un lien sur lequel il vous faudra cliquer afin que l'envoi d'emails devienne effectif.
Si vous ne voyez pas l'email de confirmation dans votre boîte de réception, allez chercher dans vos spams et marquez le message comme "non spam".  

Votre adresse email :

Service offert par FeedBurner