Province Orientale: la société civile dénonce le regain de criminalité à Bunia

Carte de Bunia en Province Orientale

La société civile de l’Ituri (Province Orientale) a dénoncé, dimanche 17 février, une flambée de criminalité dans la cité de Bunia, où elle a répertorié six meurtres ces trois dernières semaines. Le dernier cas est celui d’une femme qui a été abattue, samedi, au quartier Sukisa par des hommes armés. La société civile de l’Ituri demande à la population de  se mobiliser pour faire face à ce phénomène.

Des hommes armés non identifiés se sont introduit samedi au domicile d’une femme aux alentours de 23 heures locales. Selon le chef de la cité de Bunia, Fimbo Lebiliye, ces bandits ont tiré deux balles à la tête de la victime. Ils ont ensuite emporté un groupe électrogène et un téléphone portable.

Dans la même nuit de samedi, d’autres bandits armés ont logé deux balles dans la poitrine d’une sentinelle aux installations de l’entreprise de téléphonie cellulaire Vodacom situé au quartier Simbilyabo. La victime a été admise dans une structure médicale de la place, où elle suit des soins.

Dans une déclaration faite dimanche matin, la société civile de l’Ituri a déploré ce regain de banditisme armé à Bunia ces trois dernières semaines. Elle a affirmé avoir enregistré six  meurtres depuis le début du mois de février.

Cette structure citoyenne appelle la population à prendre ses propres mesures de sécurité.

Pour sa part, le commissaire supérieur principal de la Police nationale congolaise (PNC) à Bunia, le colonel Juvenal Bideko, a attribué cette situation à la présence dans la cité des évadés de prisons centrales de Beni et Butembo au Nord-Kivu. Il a appelé la population locale à collaborer avec la police en dénonçant toute personne suspecte.

Le bilan sécuritaire de ces deux dernières semaines faisait état de quatre morts et dix cas de vols à main armée, avait indiqué, vendredi 25 janvier, le chef de cette cité de la Province Orientale.

Lire aussi sur radiookapi.net:

Recevez Radio Okapi par email

Donnez votre adresse email dans ce formulaire afin de recevoir tous nos articles dans votre boîte email. Vous recevrez un message de confirmation avec un lien sur lequel il vous faudra cliquer afin que l'envoi d'emails devienne effectif.
Si vous ne voyez pas l'email de confirmation dans votre boîte de réception, allez chercher dans vos spams et marquez le message comme "non spam".  

Votre adresse email :

Service offert par FeedBurner