Ituri: les services publics accusés de prélever un péage routier illégal à Irumu

Station de péage sur la route Lubumbashi-Kasumbalesa. Radio Okapi/ Ph. John Bompengo

Pierre Mbazi, un transporteur d’Irumu, a accusé jeudi 28 février, l’administrateur du territoire d’Irumu et d’autres services publics de rançonner les transporteurs à côté du pont Tigba. Il accuse les autorités civiles locales, les services de l’ANR, de la police et de l’armée de se partager les taxes illégales prélevées à un poste de déviation de la route là où le pont Tigba s’est effondré sur l’axe Komanda-Beni.

«Ce qui est scandaleux, c’est le montant qu’ils ont perçu le même dimanche à l’ouverture de cette déviation. Une somme de plus de 7 000 dollars. Ça c’est une extorsion, de l’escroquerie et je vais porter cette affaire plus loin pour qu’ils laissent libre le passage», a déclaré Pierre Mbazi.

«Je demande à ce que le Fonds national d’entretien routier (Foner) s’assume, au procureur de la République et à l’auditeur militaire de se saisir de ce dossier et de libérer la route », a jouté Pierre Mbazi.

L’administrateur du territoire d’Irumu affirme que l’argent perçu sert à encourager les jeunes du village qui ont créé la route déviée.

Mercredi 27 février, le général David Massandi, numéro un de la police en Province Orientale, a ordonné la suppression des barrières illégales dans tout le district de l’Ituri.

Il s’agit selon lui, de réduire la criminalité et l’insécurité dans ce district, en général, et dans la cité de Bunia, en particulier. La veille, le caucus des députés de l’Ituri avaient exigé la suppression de ces barrières, affirmant s’en être plaint auprès du gouverneur de province.

«J’ai rappelé le commandement de la police à la vigilance, J’ai demandé au commandant du district de prendre des mesures. D’abord, procéder dès maintenant à la suppression de toutes les barrières érigées d’une manière irrégulière, et surtout au niveau de Mange, sur la route de Kasenyi», a expliqué le général Massandi.

Lire aussi sur radiookapi.net:

Recevez Radio Okapi par email

Donnez votre adresse email dans ce formulaire afin de recevoir tous nos articles dans votre boîte email. Vous recevrez un message de confirmation avec un lien sur lequel il vous faudra cliquer afin que l'envoi d'emails devienne effectif.
Si vous ne voyez pas l'email de confirmation dans votre boîte de réception, allez chercher dans vos spams et marquez le message comme "non spam".  

Votre adresse email :

Service offert par FeedBurner