Province Orientale : les commerçants quittent Mambasa à cause de l’insécurité

Véhicule transportant du bois coupé illégalement sur l’axe Mambasa-Beni, Ituri, 2006.

Le président de la Fédération des entreprises du Congo (Fec), Amoma Mukoko, a plaidé mardi 19 mars pour le retour de la paix dans le territoire de Mambasa en Province Orientale. Selon lui, l’insécurité dans cette région est la cause du départ de plusieurs opérateurs économiques vers d’autres contrées moins troubles.

« Jusqu’aujourd’hui, des exactions se commettent jour et nuit à Mambasa. Les opérateurs économiques commencent à avoir peur de travailler dans le territoire parce que la sécurité n’est pas complètement rétablie. Certains d’entre eux préfèrent quitter le territoire et aller travailler ailleurs là où il y a la sécurité totale », a déclaré Amoma Mukoko.

Il a rappelé que depuis les pillages enregistrés au mois de janvier dernier, les opérateurs économiques hésitent de retourner à Mambasa malgré la reprise de son contrôle par l’armée régulière.

« C’est depuis les événements qui se sont passés à la date du 6 janvier. Quand il y a eu des pillages au centre ville et ça a continué et dernièrement ça s’est passé même à Lolwa les investisseurs ont peur d’investir dans des régions à insécurité », a ajouté Amoma Mukoko.

Les hommes des chefs miliciens Maï-Maï Paul Sadala alias Morgan et de Hilaire Kombi ont occupé la cité de Mambasa le dimanche 6 janvier tôt dans la matinée. Ce qui a occasionné des mouvements de déplacements de plusieurs habitants de la cité. Après quelques heures de combats, l’armée avait repris le contrôle de ce territoire mais certains habitants ont préféré trouver refuge ailleurs.

Amoma Mukoko a appelé le gouvernement congolais à sécuriser les opérateurs économiques «pour que les activités économiques se déroulent comme dans le passé».

Lire aussi sur radiookapi.net:

Recevez Radio Okapi par email

Donnez votre adresse email dans ce formulaire afin de recevoir tous nos articles dans votre boîte email. Vous recevrez un message de confirmation avec un lien sur lequel il vous faudra cliquer afin que l'envoi d'emails devienne effectif.
Si vous ne voyez pas l'email de confirmation dans votre boîte de réception, allez chercher dans vos spams et marquez le message comme "non spam".  

Votre adresse email :

Service offert par FeedBurner