Kinshasa: l’Unicef construit une borne fontaine à N’sele

Quelques habitants de la ville de Goma, achètent des bidons d’eau potable auprès des quelques traiteurs d’eau implantés au bord du lac. Radio Okapi/ Ph. John Bompengo,

A l’occasion de la célébration de la journée mondiale de l’eau, le Fonds des Nations unies pour l’enfance (Unicef) a implanté, vendredi 22 mars, une borne fontaine au quartier Bibwa dans la commune de N’sele à Kinshasa, grâce à son programme national école et village assainis lancé en 2007. La réalisation de cette œuvre estimée à 58 000 dollars américains permettra de fournir de l’eau potable à environ trente mille habitants de cette municipalité.

Les habitants de cette commune qui consommaient l’eau de source se sont réjouis de la concrétisation de ce projet de l’Unicef.

« Nous avons assez souffert ici par manque d’eau. Nous devrions aller plus loin à la rivière pour puiser de l’eau. Une eau qui n’était pas potable. Mais maintenant nous sommes sauvés, cette eau n’a aucune impureté », a déclaré Thérèse Ntumba Katalay, une habitante de Bibwa.

L’Unicef reconnaît qu’une borne fontaine est insuffisante pour trente mille habitants mais précise que son programme école et village assainis vise à accroitre la couverture en matière d’approvisionnement en eau potable, promouvoir l’hygiène et l’assainissement, pour lutter contre les maladies hydriques notamment le cholera.

Selon les données de l’Unicef, trente-quatre millions de personnes n’ont pas accès à l’eau potable en RDC.

De l’eau potable pour 19 000 ménages à Ibanda

Dix-neuf mille ménages du quartier Nguba dans la commune d’Ibanda (Sud-Kivu) seront à nouveau desservis en eau de la Régie de distribution d’eau en RDC (Regideso) à partir du lundi 25 mars prochain, ont annoncé des responsables de cette entreprise lors de la visite du centre de captage de Nguba, à l’occasion de la journée mondiale de l’eau. L’eau n’a plus coulé dans ce quartier depuis trois ans.

« L’eau va couler dans vos robinets dès lundi prochain », ont-ils assuré, promettant de travailler avec « leurs partenaires » à partir du lac Kivu.

« Les travaux sont terminés. Demain samedi nous allons tester nos équipements et si tout va bien lundi prochain nous allons commencer », a ajouté le chef de division technique à la Regideso au Sud-Kivu, Damien Mudekereza.

Le secrétaire exécutif du comité provincial d’action de l’eau et de l’assainissement, Jean Nalundja, a demandé à la population de ne pas douter de cette promesse de la Regideso.

Lire aussi sur radiookapi.net:

 

 

Recevez Radio Okapi par email

Donnez votre adresse email dans ce formulaire afin de recevoir tous nos articles dans votre boîte email. Vous recevrez un message de confirmation avec un lien sur lequel il vous faudra cliquer afin que l'envoi d'emails devienne effectif.
Si vous ne voyez pas l'email de confirmation dans votre boîte de réception, allez chercher dans vos spams et marquez le message comme "non spam".  

Votre adresse email :

Service offert par FeedBurner