Plus de 35 000 nouveaux réfugiés centrafricains identifiés en RDC

Des refugiés Congolais venues de Dongo en RDC, dans un camp à Betou au Congo-Brazzaville. Radio Okapi/ Ph. John Bompengo

Le porte-parole des agences humanitaires, Sylvestre Ntumba, a déclaré, mercredi 27 mars, que plus de trente-cinq mille nouveaux réfugiés centrafricains ont été enregistrés en Equateur et en Province Orientale « depuis les derniers développements politiques et sécuritaires en République centrafricaine ». Plus de trente mille centrafricains ont trouvé refuge dans le Nord-Ubangi (Equateur) et cinq mille dans le Bas-Uele (Province Orientale).

Au terme des combats contre l’armée centrafricaine, samedi 23 mars, les rebelles de la Seleka ont pris le contrôle de Bangui, la capitale centrafricaine, renversant le régime de François Bozize.

Cet afflux de réfugiés dans ces deux provinces préoccupe les humanitaires qui craignent de voir s’aggraver la précarité de la population locale notamment avec une crise alimentaire, a affirmé Sylvestre Ntumba, au cours de la conférence des agences des nations en RDC.

Dans la ville de Zongo en Equateur, par exemple, a-t-il indiqué, les capacités d’accueil des réfugiés sont très limitées.

« Les humanitaires craignent de voir la situation de précarité de la population locale s’aggraver avec une crise alimentaire et d’autres problèmes liés à la survie. Le Haut commissariat des Nations unies pour les réfugiés (HCR) a commencé la relocalisation de certains réfugiés récemment arrivés vers le camp des réfugiés de Orobe situé à 14 km de Zongo », a déclaré Sylvestre Ntumba, ajoutant que «des missions sont en cours sur le terrain afin d’évaluer la situation des réfugiés ».

Cependant, il a expliqué que plus de six mille personnes ont déjà bénéficié de la distribution des vivres du Programme alimentaire mondial (Pam). «Cette semaine, des distributions sont prévues pour quelque 3 200 autres réfugiés», a-t-il poursuivi.

«Avec le flux continu des réfugiés le Pam a prévu l’envoi des vivres supplémentaires par barge de Kinshasa vers Mbandaka. L’arrivée de la saison de pluie risque de perturber les opérations d’assistance », a souligné Sylvestre Ntumba.

De son côté, le porte-parole militaire de la Mission des Nations unies pour la stabilisation en RDC (Monusco), lieutenant-colonel Félix Prosper Basse, a confirmé la présence parmi ces réfugiés des agents de sécurité de la RCA, des officiels et des membres de la famille de François Bozize.

Lire aussi sur radiookapi.net:

Recevez Radio Okapi par email

Donnez votre adresse email dans ce formulaire afin de recevoir tous nos articles dans votre boîte email. Vous recevrez un message de confirmation avec un lien sur lequel il vous faudra cliquer afin que l'envoi d'emails devienne effectif.
Si vous ne voyez pas l'email de confirmation dans votre boîte de réception, allez chercher dans vos spams et marquez le message comme "non spam".  

Votre adresse email :

Service offert par FeedBurner