Bunia: l'avocat du lieutenant-colonel Massamba dénonce la détention prolongée de son client

Les juges militaires membres de la Haute Cours Militaire ce 9/05/2011 à Kinshasa, lors du procès Chebeya à la prison centrale de Makala. Radio Okapi/ Ph. John Bompengo

Le commandant second des Forces armées de la RDC en territoire de Djugu (Province Orientale), le lieutenant-colonel Massamba Molendo est détenu depuis quatre mois au cachot de l’auditorat militaire garnison de l’Ituri à Bunia. Son avocat-conseil, Mitterrand Bossa, a dénoncé cette détention qu’il qualifie de “prolongée” au cours d’un point de presse tenu le samedi 6 avril. Il a demandé le transfèrement de son client vers Kisangani, la capitale provinciale,  où il sera jugé par une juridiction militaire compétente.

Mitterrand Bossa a aussi évoqué la santé de son client “qui exige des soins appropriés”. Il a indiqué que le lieutenant-colonel Massamba Molendo souffre d’une hernie inguinale et d’hémorragie au niveau de son estomac. Il exige que son client reçoive des soins de santé de qualité, soulignant que c’est un droit en tant qu’être humain.

Le lieutenant-colonel Massamba est détenu depuis plus de 4 mois sans être jugé, pendant que « les matières pénales requiert célérité », s’est indigné son avocat.

Celui-ci plaide pour le transfèrement de l’officier militaire à Kisangani.

« Il est justiciable de la cour militaire. Après son audition, il devait être acheminé auprès de son auditeur supérieur à Kisangani, chose qui n a jamais été faite », a-t-il expliqué.

Contacté, l’auditeur supérieur militaire de la Province Orientale en mission à Bunia affirme que  les procédures se poursuivent pour le transfert du lieutenant-colonel Massamba Molendo à Kisangani.

L’auditorat militaire garnison de l’Ituri à Bunia accuse le lieutenant-colonel Masamba Mulendo d’avoir arrêté sans preuves son supérieur, le commandant FARDC du territoire de Djugu qu’il soupçonnait  d’être en connivence avec la milice du M23.

Recevez Radio Okapi par email

Donnez votre adresse email dans ce formulaire afin de recevoir tous nos articles dans votre boîte email. Vous recevrez un message de confirmation avec un lien sur lequel il vous faudra cliquer afin que l'envoi d'emails devienne effectif.
Si vous ne voyez pas l'email de confirmation dans votre boîte de réception, allez chercher dans vos spams et marquez le message comme "non spam".  

Votre adresse email :

Service offert par FeedBurner