Ituri: de l’argent retenu dans les comptes des enseignants contre leur gré

Sit-in de quelques enseignants membres du Syeco devant la primature, le 2/03/2011 à Kinshasa. Radio Okapi/ Ph. John Bompengo

La succursale d’Ecobank en Ituri retient de l’argent dans les comptes des enseignants alors qu’à la paie ces derniers veulent vider leurs comptes en retirant tout le salaire versé. Cette situation soulève une polémique entre les enseignants et la banque.

«Les listings sont déjà passés dans les écoles. Comment quelqu’un peut signer un montant de 60 000 FC alors qu’il a reçu 55 000 FC à EcoBank. Or la bancarisation est venue combattre le système de retenu de salaires des agents», s’est plaint mardi 9 avril Florentin Loulou du syndicat national des écoles conventionnées catholiques.

Le gérant d’EcoBank à Bunia, William Muyombo, répond qu’un compte ne peut pas rester vide. C’est pourquoi, selon lui, la banque garde 3 000 FC (3,2 dollars américains) comme solde dans les comptes de chaque enseignant.

«Nous n’avons rien retenu. Si chacun vérifie son compte, il verra son argent sur son compte. On ne peut pas mettre un compte à zéro. Ce n’est pas l’argent de la banque mais de l’enseignant», a expliqué le gérant d’EcoBank.

C’est depuis le 22 mars dernier que les enseignants de Bunia, chef-lieu de l’Ituri, sont payés par voie bancaire. L’opération avait été lancée pour la première fois à Kinshasa en juillet 2012.

La paie des enseignants par voie bancaire vise à lutter contre des pratiques répréhensibles notamment la retenue injustifiée des salaires des fonctionnaires, la création des postes fictifs pour détourner les fonds.

Lire aussi sur radiookapi.net:

Recevez Radio Okapi par email

Donnez votre adresse email dans ce formulaire afin de recevoir tous nos articles dans votre boîte email. Vous recevrez un message de confirmation avec un lien sur lequel il vous faudra cliquer afin que l'envoi d'emails devienne effectif.
Si vous ne voyez pas l'email de confirmation dans votre boîte de réception, allez chercher dans vos spams et marquez le message comme "non spam".  

Votre adresse email :

Service offert par FeedBurner