Province Orientale : l’auditorat militaire de l’Ituri a rouvert le dossier contre Cobra Matata

Un milicien dans l’Est de la RDC.

L’auditorat militaire garnison de l’Ituri a rouvert jeudi 17 avril le dossier contre Cobra Matata, chef de la milice la  Force de Resistance patriotique de l’Ituri (FRPI).

Selon cette juridiction, Cobra Matata, ancien officier des Forces armées de la République démocratique du Congo (FARDC) est accusé pour crimes contre l’humanité pour viol, meurtre, pillage et tortures commis de novembre 2012 à mars 2013 dans une vingtaine de localités dans le territoire d’Irumu.

Il s’agit notamment des villages de Medu, Boga, Burasi, Bukiringi, Tagba, Nyamavi.

L’auditorat militaire justifie la reouverture du dossier contre Cobra Matata par le non respect à ses engagements de déposer les armes.

Des sources proches de l’auditorat indiquent  qu’une mission d’enquêtes conjointe, auditorat et section de droit de l’homme  de la Mission de nations unies pour la stabilité en République Démocratique du Congo (Monusco) à Bunia est envisagée dans les prochains jours aux lieux de crimes pour réunir les éléments de preuves.

L’auditorat militaire, avait suspendu le 4 janvier 2013 le dossier de poursuite de l’inculpé Cobra matata pour privilégier le processus de paix en prévision de sa réintégration au sein des Fardc, a indiqué le bureau de l’auditorat militaire.

Lire aussi sur radio okapi.net

 

Recevez Radio Okapi par email

Donnez votre adresse email dans ce formulaire afin de recevoir tous nos articles dans votre boîte email. Vous recevrez un message de confirmation avec un lien sur lequel il vous faudra cliquer afin que l'envoi d'emails devienne effectif.
Si vous ne voyez pas l'email de confirmation dans votre boîte de réception, allez chercher dans vos spams et marquez le message comme "non spam".  

Votre adresse email :

Service offert par FeedBurner