RDC : le lancement de la fibre optique reporté suite à une « question d’agenda »

Une illustration du réseau mondial Internet. Crédit: oecd.org

Le lancement de la fibre optique en RDC, initialement prévu lundi 22 avril à Moanda (Bas-Congo) a été à nouveau reporté à une date ultérieure suite à une « question d’agenda », a annoncé dimanche 21 avril le ministre des Postes, téléphone et télécommunication Kin Kiey Mulumba. Il explique que les partenaires sud-africains attendus pour le lancement ont manqué au rendez-vous.

«La remise-reprise du projet, c’est-à-dire du point d’atterrage, de mandat et de la connexion internationale au câble à fibre optique devait avoir lieu le 22. Nous attendions l’arrivée de ces Sud-africains. Ils ne sont pas arrivés le 19», a-t-il expliqué.

Selon le ministre, des responsables sud-africains du projet Wacs (West africain submarin cable system) devaient faire une remise-reprise avec la partie congolaise de ce projet en vue du lancement de la fibre optique en RDC.

Le ministre affirme ignorer les raisons de ce rendez-vous manqué.

«En ce qui concerne le Congo, je puis vous dire que tous les engagements financiers et autres ont été tenus. Il ne faut pas non plus dramatiser. Le reste, c’est des questions d’agenda des uns et des autres. Il n’n y a pas de problème», a assuré le ministre.

La République démocratique du Congo avait déjà raté l’occasion de se connecter à la fibre optique le 15 mai 2012 à l’occasion du lancement du projet Wacs, du géant de télécom MTN, qui vise à connecter quatorze pays africains à la fibre optique pour utiliser l’Internet à haut débit.

14 600 km de câbles de la fibre optique ont été déployés pour ce projet depuis Londres (Angleterre) jusqu’à Cape Town (Afrique du Sud), en passant par les pays de l’Afrique de l’Ouest, pour un coût de 600 millions de dollars américains.

Lire aussi sur radiookapi.net :

Recevez Radio Okapi par email

Donnez votre adresse email dans ce formulaire afin de recevoir tous nos articles dans votre boîte email. Vous recevrez un message de confirmation avec un lien sur lequel il vous faudra cliquer afin que l'envoi d'emails devienne effectif.
Si vous ne voyez pas l'email de confirmation dans votre boîte de réception, allez chercher dans vos spams et marquez le message comme "non spam".  

Votre adresse email :

Service offert par FeedBurner