La RDC et la Zambie décident de renforcer la sécurité le long de leur frontière commune

Une vue du poste frontalier de Pweto, vers la Zambie. Radio Okapi

La RDC et la Zambie se sont engagées jeudi 23 mai, à Lubumbashi (Katanga), à renforcer la coopération entre leurs services de défense et sécurité pour combattre la contrebande et le vol de véhicules le long de leur frontière commune. Les deux pays en sont convenus à l’issue de la 8è session de leur commission permanente mixte.

 Ils ont également décidé de travailler ensemble pour examiner la question des 14 000 réfugies et 15 000 demandeurs d’asile congolais qui séjournent sur le territoire zambien.

Le ministre zambien de la Défense, Joffrey Bwalya Mwamba, a indiqué que la mise en pratique de ces résolutions permettra de mettre fin au problème de sécurité qui concerne ces deux pays.

«Le but de cette commission permanente mixte est de s’assurer que la paix et la stabilit sont garanties dans les deux pays et le long de notre frontière commune», a-t-il souligné.

De son côté, le ministre congolais de l’Intérieur, Richard Muyej Mangez, a exprimé la volonté de la RDC d’appliquer les résolutions issues de cette bipartite.

La police de migration de la Zambie avait arrêté, début avril dernier, trente-deux commerçants congolais en séjour irrégulier dans la localité de Mining Stone en Zambie, frontalière de Kasumbalesa.

Le chef de poste de la Direction générale des migrations (DGM) à Kasumbalesa (Katanga), Hilaire Longeli, avait indiqué que certaines femmes, parmi ces trafiquants, ont été arrêtées avec leurs bébés.

L’Association des commerçants transfrontaliers (ACT) ont dénoncé le fait que ces Congolais aient passé une heure dans le conteneur de la police de migration zambienne, avant d’être transférés à chilabombwe, ville zambienne située à 30 km de Kasumbalesa.

Lire aussi sur radiookapi.net:

Recevez Radio Okapi par email

Donnez votre adresse email dans ce formulaire afin de recevoir tous nos articles dans votre boîte email. Vous recevrez un message de confirmation avec un lien sur lequel il vous faudra cliquer afin que l'envoi d'emails devienne effectif.
Si vous ne voyez pas l'email de confirmation dans votre boîte de réception, allez chercher dans vos spams et marquez le message comme "non spam".  

Votre adresse email :

Service offert par FeedBurner