Matadi: la population appelée à collaborer avec la nouvelle police de proximité

Raus de la police nationale à Matadi

Le coordonnateur urbain du Réseau de la réforme de sécurité et de la justice (RRSSJ), Fiston Lututomona, a appelé jeudi 23 mai la population de Matadi, chef-lieu du Bas-Congo, à collaborer avec la police de proximité, nouvellement installée. C’était à l’ouverture d’un forum sur la dynamique communautaire qui a regroupé les leaders communautaires, religieux, des associations féminines, des jeunes et des groupes d’auto défense populaires de dix-sept quartiers de la ville portuaire.

Pour Fiston Lututomona, le problème de sécurité doit être abordé avec la participation effective de la population.

«Tous les 17 quartiers de la ville de Matadi vont s’organiser pour accompagner la police de proximité. Nous voulons amener la population à se prendre en charge sur les problèmes sécuritaires et à s’organiser au niveau des quartiers, des avenues pour mettre en place une dynamique communautaire», a indiqué le coordonnateur du RRSSJ.

Fiston Lututomona souhaite par ailleurs rencontrer les jeunes et les femmes regroupés dans des associations et les groupes d’auto défense pour proposer des solutions au problème de sécurité à la police.

Au mois de février dernier, le maire de la ville de Matadi, Jean-Marc Nzeyidio Lukombo, avait institué des patrouilles mixtes de policiers et militaires pour traquer les gangsters qui semaient l’insécurité dans la ville. A cette occasion, l’autorité urbaine avait interdit aux bailleurs de mettre en location leurs maisons à des bandits.

Le maire,  Jean-Marc Nzeyidio Lukombo, avait également demandé à la population de ne pas se faire justice et de laisser les services de l’ordre faire leur travail puisqu’ils détiennent, selon lui, un répertoire des principaux bandits.

Lire aussi sur radiookapi.net:

Recevez Radio Okapi par email

Donnez votre adresse email dans ce formulaire afin de recevoir tous nos articles dans votre boîte email. Vous recevrez un message de confirmation avec un lien sur lequel il vous faudra cliquer afin que l'envoi d'emails devienne effectif.
Si vous ne voyez pas l'email de confirmation dans votre boîte de réception, allez chercher dans vos spams et marquez le message comme "non spam".  

Votre adresse email :

Service offert par FeedBurner