Beni : le comité de suivi du dialogue social manque de moyens de fonctionnement

Jeunes homme armées dans le Nord-Kivu.

Le comité de suivi des acquis du dialogue social, mis en place il y a deux mois à Beni (Nord-Kivu) par le gouvernement provincial pour sensibiliser les groupes armés au désarmement, manque de moyens de fonctionnement. Le dialogue social qui s’est tenu au mois de mars dernier à Oicha avait proposé des pistes de solution pour pacifier le territoire de Beni en proie à des groupes armés.

Présidé par l’administrateur du territoire de Beni, ce comité de suivi a pour mission d’identifier et de créer des contacts avec les groupes armés qui opèrent à Beni pour les convaincre de déposer les armes afin de pacifier cette région.

Tout en se félicitant des résultats obtenus, les membres de ce comité demandent au gouvernement provincial d’honorer ses engagements pour la poursuite du travail de terrain.

« Nous avons été bloqués dans le travail d’exécution. La planification a été faite. Elle a été transmise à l’autorité provinciale [à qui] il revient de mettre des moyens pour la réalisation du travail », indique Teddy Kataliko, président de la société civile de Beni et membre du comité.

« A force de trop trainer, fait-il remarquer, on ne fait que revenir à la case départ ». Pour lui, le financement des activités du comité de suivi est « une question de volonté politique ».

Interrogé à ce sujet, le gouverneur de province, Julien Paluku, affirme que le comité de suivi des acquis devrait bénéficier des fonds alloués à l’antenne du programme de stabilisation et de reconstruction des zones sorties des conflits à l’est de la RDC (Starec) qui vient d’être installée dans le territoire de Beni.

Lire aussi sur radiookapi.net:

Recevez Radio Okapi par email

Donnez votre adresse email dans ce formulaire afin de recevoir tous nos articles dans votre boîte email. Vous recevrez un message de confirmation avec un lien sur lequel il vous faudra cliquer afin que l'envoi d'emails devienne effectif.
Si vous ne voyez pas l'email de confirmation dans votre boîte de réception, allez chercher dans vos spams et marquez le message comme "non spam".  

Votre adresse email :

Service offert par FeedBurner